Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Mode de conserevation des aliments, il y a plus d'un demi siècle:

Paulo #Société

~~Le mode de conservation des aliments, il y a plus d'un demi siècle:

Lorsque j'étais enfant, juste après guerre, notre famille (8 enfants) vivait à la campagne. Nos parents, d'Anciens agriculteurs, travaillaient tous les deux à la SNCF. Les ressources étaient limitées et nous vivions en partie sur les produits tirés de la terre.

En moyenne deux cochons étaient tués tous les ans et la viande était en partie conservée dan un saloir (grand pot en terre cuite ou la viande était conservée par différentes couches de sel). Nous mangions essentiellement de la viande de porcs, très peu de viande de boucherie, ça coûtait trop cher. Par contre des volailles (poulets, canards, lapins) et autres volatiles agrémentaient nos menus. Le tout étant accompagné d'excellents légumes qui provenaient du potager. Nous n'étions pas riche mais nous avons toujours mangés à notre faim. Ah oui! j'allais oublier ! "biquette" qui donnait du lait, dont ma mère faisait d'excellents fromages blancs, sans compter le chevreau, que nous mangions avec délice.

A par la pain et un peu d'épicerie, nous vivions sur les produits locaux. Tous les habitants alentours se comportaient de la même manière. Nous n'avions pas de réfrigérateur, sauf un garde manger où nous mettions le fromage pour que les mouches ne pondent pas dessus. Les jambons préparés séchaient auprès de la cheminée, les rillettes maisons garnissaient les étagères. Nous ne sommes jamais tombés malade en consommant ces produits de la maison qui étaient certainement plus sains et plus naturels que tous ceux qui garnissent nos réfrigérateurs actuellement.

Si le progrès a du bon sous certains aspects, je ne pense pas que la sécurité alimentaire soit supérieure à cette époque que celle j'ai connue d'après guerre. On mourrait plus de maladie infectieuse que d'empoisonnement alimentaire.

Il serait peut être temps de reconsidérer le mode alimentaire, les produits "bio" vont dans ce sens, mais ce qui était à la portée de tous il y a lus de 50 ans, devient un luxe que certains de nos concitoyens ne peuvent pas s'offrir!....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact