Nantes. Rafale de tirs quartier Malakoff la nuit dernière

Publié le par Paul Piat

Le petit Chicago Nantais:
Si nous ne sommes plus au temps de la prohibition, par contre, c'est celui de la cok. du crack et du hasch!
Aussi, cette consommation entraîne des rivalités entre bandes, qui n'hésitent plus à faire parler la "poudre".
Depuis quelques temps, des tirs sporadiques se produisent dans les quartiers sensibles de la capitale Ligérienne. Les bandes de petits malfrats, dealers de quartiers, s'affrontent et échangent des tirs , pour conquérir des territoires: Malakoff, quartier Nord de Nantes, Bellevue, le Breil, les Dervallières, sont les cibles privilégiées de ces échanges nourris.
Pour l'instant aucune victime n'est à déplorer.
Néanmoins, les habitants de ces quartiers, subissent une pression de la part de ces éléments hostiles et nuisibles qui leur rendent la vie insupportable.
La police semble dépassée par l'étendue du phénomène. Je ne peux m'empêcher de rappeler les voeux de Madame le maire de Nantes, Johanna Rolland, qui souhaitait installer un système d'ilotage dans ces quartiers à risque, avec la police municipale. Pour l'instant rien a été fait dans ce sens et la situation se dégrade de jour en jour.
Jusqu'où faudra t-il aller, pour qu'une décision énergique ne soit prise, afin d'éradiquer ces bandes mafieuses?...

Publié dans Sécurité

Commenter cet article