Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Les zadistes de Notre-Dame-des-Landes font de nouveau parler d'eux:

Paulo #Sécurité

La ZAD de Notre-Dames-des-Landes fait de nouveau parler d'elle:
La zone à défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes devrait plutôt s'appeler, la zone de non droit (ZND).
Ce n'est pas la première que les "zadistes" font parler d'eux, mais cette fois, c'est un peu à la manière des brigands de grand-chemin et d'attaque de diligence comme au Far West, qu'ils s'en prennent à un semi-remorque et le délestent de son contenu, soit quatorze palettes de vins, d'alcool et de produit d'épicerie, en tout 11 tonnes de victuailles.


On peut déjà en conclure qu'il faut beaucoup de bras pour transporter autant de marchandise, en lieu sur, dans leur camp retranché

.
Il aura fallu l'intervention de 150 gendarmes mobiles et d'un hélicoptère, pour récupérer le camion, mais pas la marchandise.


Il faut bien que ces braves petits "zadistes" préparent les prochaines fêtes de fin d'année.
Le plus grave dans tout ça, c'est le laxisme des autorités. Aucune décision ne sont prises pour faire cesser de tels comportements. On se croirait revenu au temps des attaques de diligences, à l'époque du Far West.


Personne ne bouge ou presque, à par quelques élus locaux qui condamnent du bout des lèvres, un comportement de bandits de grand chemin. Qu'il faut faire cesser et évacuer la ZAD. Un discours qu'on a l'habitude d'entendre, mais qui n'est jamais suivi d'effets.
Pour mon compte personnel, je compare cette action à une embuscade que je qualifie de guérilla urbaine.


Dès lors, on peut s'imaginer ce que sera l'intervention des forces de l'ordre, quand il s'agira de faire évacuer cette zone.
Compte tenu du nombre et de leur organisation. On peut tout supposer, y compris la détention d'armes à feu.


Si le sang devait couler, la responsabilité en incomberait au gouvernement qui, par sa mansuétude, aura conduit les "zadistes" à commettre l'irréparable, en laissant croire qu'ils sont dans leur bon droit, en leur permettant d'occuper une zone de non droit, qui échappe à tous contrôles des autorités!....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact