Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Quand les gens du voyage dictent leurs lois:

Paulo #Sécurité

Les gens du voyage dictent leurs lois:


Il fallait s'y attende, dès lors qu'une autorisation de sortie de prison avait été accordée à un détenu de la communauté des gens du voyage.
On se souvient que sous la pression de cette communauté, le blocage de l'autoroute A1 à Roye dans la Somme, la justice avait autorisé que l'un dès leurs puisse assister aux obsèques de son père.
Il faut se rappeler qu'à l'origine de cette affaire, une personne de leur communauté avait tué trois membres d'une même famille, ainsi qu'un gendarme qui intervenait sur les lieux de cette lamentable affaire.


L'histoire se répète avec de nouvelles violences à Moirans (Ysère), où une communauté des gens du voyage exige la sortie de prison pour l'un des leurs, afin qu'il puisse assister aux obsèques de son frère. Pour faire céder la justice qui n'aurait pas accordée cette sortie, ils ont déclenché de violents incidents, voitures brûlées sur les voies de chemin de fer, ainsi que sur les accès menant aux voies ferrées. Ils se disent prêts à recommencer, si d'ici jeudi, jour des obsèques, ils n'ont pas obtenu satisfaction.


Nous sommes devant une répétition de violences gratuites, par des individus qui ne reconnaissent pas les lois de la République, mais qui appliquent celles qu'ils ont l'habitude d'utiliser, la force et la violence.


Encore une fois, la faiblesse de la justice et de l'état, favorise ce genre de revendications, par des individus qui ne s'encombrent pas de textes lois, dont ils n'ont rien à faire. Ils entendent mener une guérilla urbaine pour obtenir satisfaction.


Il n'y a pas deux poids et deux mesures:
- C'est de ne pas céder aux revendications;
-C'est d'investir leur campement, avec tous les moyens appropriés, sachant qu'ils sont souvent armés et qu'ils n'hésitent pas à utiliser leurs armes, contre les forces de l'ordre;
- Enfin, appréhender les auteurs des troubles publics et les déférer au plus vite devant un magistrat instructeur, pour leur mise en examen.
Force doit rester à la loi. Aucune faiblesse de la part de nos dirigeants, devant de telles actions, ne saurait être
tolérée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact