Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Le Ministre de l'Intérieur siffle la fin des manifestations violentes:

Paulo #Sécurité

Le Ministre de l'Intérieur, siffle la fin des manifestations violentes:

Une grande majorité de nos concitoyens se pose cette question, mais qu'attendait le gouvernement pour prendre cette décision, qui semblait tellement évidente à leurs yeux, et quel que soit leur appartenance politique.
La preuve, Madame le Maire de Nantes (socialiste) déclare:
"j'appelle chacune et chacun d'entre vous au dialogue et a responsabilité pour en finir avec cette spirale de violence"
de son côté, Madame Laurence Garnier (LR) réagit et déclare à son tour:
"Je me réjouis de cette prise de conscience du gouvernement qui réalise, enfin, la spirale de la violence dont nous sommes témoins à Nantes. Mais que de temps, d'énergie et d'argent perdus!.. aujourd'hui, bon nombre de Nantais ont la peur au ventre à l'idée d'une nouvelle manifestation. On doit pouvoir garantir qu'elle se déroule dans de bonnes conditions".
La loi EL KHOMERI n'est qu'un prétexte pour en découdre avec les forces de l'ordre. Pour bien comprendre le but recherché par les casseurs, anarchistes et zadistes de tous poils, il faut remonter aux manifestations de Sivens et a la mort accidentelle de Rémi Fraisse. On a pu remarquer alors que toutes les manifestations violentes sont montées en puissance. Certains manifestants ne se cachent pas de vouloir la peau d'un "flic".
Ils ont failli y arriver en frappant sauvagement un commandant de police, après l'avoir fait tomber, ils ont réussi à lui enlever son casque et l'ont frappé violemment à la tête, à coups de pied et avec une barre de fer.
Cette violence, les forces de l'ordre en sont victimes à chaque manifestation.
On est plus proche de l'émeute et de la guérilla urbaine, que d'une manifestation pacifique.
Force est de constater que nos institutions sont en danger, que l'ordre et la loi ne sont plus respectés dans notre pays.
Il faut que ces manifestations soient interdites et réprimées avec la plus grande fermeté, avant que l'irréparable ne se produise, que ce soit dans les rangs des forces de l'ordre que dans ceux des manifestants.
Les 17 et 19 Mai prochain, nous serons fixés sur l'état d'esprit des manifestants et le respect des engagement pris par le Ministre de l'Intérieur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact