Quand le courage fait défaut au parti socialiste:

Publié le par Paulo

Quand le courage fait défaut au parti socialiste:

L'honneur d'un parti politique, c'est d'assumer ses choix, aux risques de déplaire à l'opinion publique.

Il faut communiquer bien sur, mais également décider et faire appliquer les décisions qui sont prises.

Reculer devant des violences verbales ou physiques, ce n'est pas vraiment faire preuve de courage.

C'est aussi donner raison aux opposants qui crient victoire et se trouvent conforter dans une opposition brutale, faisant fi des lois, qui ne seront pas appliquées.

C'est la résistance d'une minorité qui impose ses propres règles.

L'état Républicain doit faire appliquer sans faiblesse, les décisions démocratiques qui ont été votées par les citoyens. Ce ne sont pas les menaces qui doivent empêcher d'agir.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article