devoir de mémoire our repentance:

Publié le par Paulo

Devoir de mémoire ou repentance:
L'histoire, rien que l'histoire, ça ne veut pas dire qu'il faille se repentir en permanence, sur des faits historiques vieux de plusieurs siècles (l'esclavage) , plus récents liés aux guerres coloniales (Indochine, Algérie), ou à la dernière guerre mondiale (camps de concentration, la Shoah).
On ne bâti pas un pays dans la repentance permanente, en laissant imaginer aux générations actuelles que nos aînés ont construit notre nation, qu'avec des crimes de guerre, ou en opprimant d'autres peuples.
L'histoire s'écrit parfois en lettres de sang, c'est aussi pour se grandir, se sauver et garder la tête haute, il suffit de regarder nos monuments aux morts, pour s'en convaincre.
Ne laissons pas imaginer que nous sommes un peuple de dégénéré
L'avenir est incertain et notre nation est en danger. Les derniers événements laissent à penser que le combat n'est jamais fini, pour conserver nos valeurs et notre identité.
C'est pourquoi, je préfère entendre des paroles qui grandissent mon pays et non celles qui auraient tendance à me déprimer, en parlant du passé, au lieu de se tourner vers l'avenir.
La France ne s'est pas construite que sur les erreurs du passé, mais grace à un combat permanent qui doit la rendre fière de ce qu'elle est devenue.
N'écoutons pas les mauvais génies qui voudraient décourager ceux qui veulent que leur pays rayonne à travers le monde.

Publié dans société

Commenter cet article