Quand Bruno Retailleau rue dans les brancards:

Publié le par Paulo

Quand Bruno Retailleau rue dans les brancards:

Les médias ne le savaient peut être pas, quand un baudet du Poitou rue dans les brancards, ça peut faire mal.

Nos beaux journalistes dans leurs beaux salons parisiens qui ringardisent une droite populaire et provinciale ne savent pas que ces gens là ont du cœur, des tripes, leurs convictions et beaucoup de charisme, dont ils devraient tenir compte, aux risques de devenir inaudibles, car trop aux services d'une certaine gauche, politiquement correcte, mais pour l'heure complètement absente de la scène politique, car trop occupée à régler leurs problèmes internes qui n'intéressent plus personne, même au sein de leur propre partie.

Oui Messieurs les journalistes acquis à la gauche, le petit peuple que la gauche à trahi, ne veut plus vous écouter et fait fi de vos déclarations, sur l'IVG, la manif pour tous, accusant la droite réactionnaire et je ne sais quels pamphlets, cherchant à discréditer le vainqueur des primaires de la droite, François Fillon.

Sans doute, entendez vous le tocsin qui annonce la désarticulation et le départ de la gauche de la scène politique.
Ce sera la rançon à payer par ceux qui nous ont conduit à l'abaissement de notre pays au plan mondial, parfois en le ridiculisant par la médiocrité de ceux qui avaient en charge le fonctionnement de nos institutions.

Publié dans Société

Commenter cet article