Sécurité et policiers municipaux:

Publié le par Paulo

Sécurité et policiers municipaux:
Quand l'état n'assume plus ses fonctions régaliennes de sécurité et les transfère vers la police municipale.
De plus en plus, les maires créent des postes de policiers municipaux, pour assurer une police de proximité dans leur commune.
Depuis quelques temps, les forces de sécurité doivent faire face à l'insécurité accrue, avec les attentats terroristes et sont employés à plein temps pour des opérations de sécurité de grande envergure.
(état d'urgence, opération sentinelle,Cop 21, coupe européenne de foot, tour de France, fête nationale du 14 juillet, coupe du monde de Hand, etc...).Du coup, ces forces ne sont plus disponibles pour effectuer convenablement leurs missions de surveillance générale. Tout naturellement, ce sont les policiers municipaux qui l'assurent, en liaison avec les forces de police et de gendarmerie.
Afin de remédier à ce problème, une mise à niveau de ces différents services est en cours, tant sur le plan humain que sur le plan des matériels.
Bien sur, les résultats se font attendre et si l'on peut le comprendre, car les recrues doivent subir une formation (en moyenne un an) avant d'être opérationnelles.
Quant aux marchés publics pour le renouvellement des matériels, ils doivent répondre à des critères techniques et réglementaires, régis par le code des marchés publics. Tout cela demande du temps, des moyens financiers et surtout une volonté de la part de nos gouvernants et de nos hommes politiques (vote à l'Assemblée Nationale). Ceux-ci auraient tendance à traîner des pieds, devant l'ampleur du problème et leur priorité politique du moment.
Si l'on parle beaucoup de sécurité et que l'on se congratule devant des résultats hypothétiques obtenus, force est de constater que les résultats attendus ne sont pas au rendez-vous.

Publié dans Sécurité

Commenter cet article