François Fillon, la chasse à courre et la mise à mort annoncée:

Publié le par Paulo

François Fillon, la chasse à courre et une mise à mort annoncée:

Il me plaît d'utiliser un terme de la grande vénerie, pourchassant le grand cerf de la harde (Les Républicains), poursuivi par la grande meute (les opposants) et leurs veneurs qui sonnent l'hallali (mise à mort politique de François Fillon).

Dans cette chasse à courre, j'y retrouve tellement de point commun avec les événements des emploi fictifs, concernant François Fillon et son épouse Pénélope, suite aux attaques des rabatteurs (les médiats).

l'homme politique fait front pour défendre sa place de chef de la harde (Les Républicains), les daguets (jeunes cerfs) sont prêts à prendre sa place et se réjouissent de voir le grand cerf (Fillon) en difficulté.

Ce dernier bien que pourchassé jusque dans ses derniers retranchements, lutte et ruse pour échapper à ses poursuivants en utilisant:
-le change (semer la confusion);
-le passage d'eau (interrompre ses sentiment);
-le forlonger (pendre de l'avance);
-le hourvari (mettre ses poursuivants en défaut).

L'art de la chasse à courre est une vieille pratique ancestrale et les vieux cerfs (au cuir tanné), réussissent parfois à déjouer les poursuivants et se mettre à l'abri jusqu'à la prochaine saison du brame (prochaine élections Présidentielles).
Pour l'instant, le vieux cerf continue son combat et maintien ses bois (ramure), hors de l'eau.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article