Etre chef de l'Etat, ce n'est pas être apprenti sorcier:

Publié le par Paulo

  1. Etre Chef de l'Etat, ce n'est pas être un apprenti sorcier:

  2. J'avais décidé de ne plus intervenir sur la campagne Présidentielle.

  3. A la lecture de cette polémique concernant un responsable "d'En Marche", Monsieur Mohamed Saou, qui affiche ouvertement sa proximité avec l'Islam radical. J'ai décidé de réagir, face à une situation que je juge dangereuse pour mon pays.

  4. Le large éventail du mouvement "En Marche", qui va aussi bien d'une certaine droite et du centre, en passant par la gauche en déroute et de l'islam radical qui ne cherche même plus à cacher ses intentions , en voulant instaurer dans notre pays une forme "d'islamisme en marche". Affichant ainsi sans scrupule, la suprématie de l'islam religieux , à notre laïcité.

  5. Alors oui, si cela devait se produire, ce serait la disparition de nos valeurs et de notre culture ancestrale qui disparaîtraient à tout jamais.

  6. Faut il être niais pour ne pas se rendre compte du danger qui nous guette. Alors que nous allons fêter le centenaire de la Grande Guerre en se remémorant un des faits historiques les plus marquants de cette époque, le "chemin des dames", où des milliers de nos "poilus" sont tombés au champs d'honneur, pour notre liberté.

  7. Faudra t il à nouveau reprendre les armes, pour nous défendre contre un envahisseur qui profite de notre générosité et de notre bienveillance pour entrer dans la couche douillette de la France et comme un voleur, veut en déloger, celui qui l'occupe depuis toujours, après avoir lutté pour l'obtenir.

  8. Alors oui, le combat n'est jamais terminé, il faut toujours être prêt à faire face à l'envahisseur, pour le bouter hors de nos frontières.

  9. Mais pour y arriver, il ne faut pas confier l'avenir de notre pays aux apprentis sorciers. C'est de notre survie dont il est question.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article