Les deux poids et deux mesures:

Publié le par Paulo

  1. Les deux poids et deux mesures:

  2. Celui qui dénonçait François Fillon et ses affaires d'emplois fictifs, demandent aux journalistes de ne pas s'intéresser de ce qui ne les regardent pas (sous entendu, ne vous occupez pas du "Modem").

  3. Le Ministre de la Justice chargé de la loi sur la moralisation en politique, s'emporte des lors que l'on s'intéresse à ses protégés du "Modem", mis sur la sellette par les journalistes.

  4. Et pourquoi ces derniers seraient ils mieux protégés que ceux issues des "LR" ou de "LRM", ou tout autre parti.

  5. Si moralisation, il doit y avoir, elle doit s'appliquer à tous. Il n'y pas de passe droit. Les journalistes font leur travail d'information.
    II faut bien l'admettre, dans le contexte actuel des élections législatives, pour eux, c'est du pain béni et chaque affaire un peu douteuse leur fait de l'audimat.

  6. Quand c'était François Fillon qui se trouvait sur la sellette, beaucoup de ses adversaires, dont François Bayrou s'en frottait les mains.
    Maintenant que l'on s'intéresse un peu à eux, ils trouvent cela moins drôle.

  7. Et bien si pour une fois on pouvait rétablir l'équilibre du deux poids et deux mesures, les électeurs potentiels sauraient que en politique, rien n'est jamais tout blanc ou tout à fait tout noir.

  8. Il y a de braves et d'"honnêtes personnes, comme parfois des brebis galeuses, dans toutes les corporations, qu'elles soient politique ou non.

Publié dans Société

Commenter cet article