Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Morosité chez de nombreux fonctionnaires:

Paulo #Société
  1. Morosité chez de nombreux fonctionnaires:

  2. Ils sont tellement mis au ban de notre société: "trop payés, inutiles, ne servent à rien, planqués, budgétivores", j'en passe et des meilleurs, surtout quand il s'agit de critiquer un corps d'état, ou tout autre fonction assimilée, comme :" les cheminots, EDF-GDF, les personnels communaux ou territoriaux", enfin tout ce qui ne relève pas du privé.

  3. Il fut un temps, à la fin de la seconde guerre mondiale, plus communément appelé les 30 glorieuses, que c'est à ce moment là de plein emploi, où le privé était beaucoup plus prisé que le public. Certains ont pu faire de très belles carrières, alors que les emplois publics n'intéressaient pas grand monde, car généralement sous-payés, par rapport au privé
    Puis sont arrivés les différents chocs pétroliers, la fermeture ou la délocalisation de nombreuses entreprises, provoquant un chômage de masse.

  4. C'est alors que l'on découvre qu'un emploi public est plus protecteur qu'un emploi du privé et qu'il permet un meilleur déroulement de carrière.
    S'en est suivi une forme de jalousie de cette situation plus protectrice. On peut le comprendre, étant donné le nombre de personnes se trouvant au chômage.
    Est-ce la faute des fonctionnaires? non bien sur. La mondialisation est passée par là et la concurrence à fait le reste.

  5. Alors sous la pression des responsables politiques, du manque de courage des gouvernements successifs, aussi bien de droite comme de gauche, le peuple demande réparation des dommages qu'il subit.
    Le coupable était tout désigné, le fonctionnaire, celui qui englouti une bonne partie du budget de l'Etat.

  6. Pour calmer le jeu, notre Président décide alors, que quel que soit le poste occupé , pour un € perçu, ce sera un € cotisé pour la sécurité sociale et la retraite.
    Sous l'apparence d'une justice sociale, on divise et on oppose encore plus les Français.
    Est ce que durant les 30 glorieuses, les fonctionnaires ont réclamé la parité avec les emplois du privé?

  7. Ce n'est pas en opposant les uns aux autres que l'on rendra plus de justice sociale.
    Méfions nous de ces vieux démons, en laissant croire qu'un système est meilleur qu'un autre. Il suffit de regarder ce qui se passe autour de nous.
    La réponse se trouve dans la création d'emplois, en redonnant confiance aux entreprises, qui sont les seules à pouvoir créer des emplois et faire baisser le chômage.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact