Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

La nouvelle version du policier qui change tout:

Paulo

La nouvelle version du policier qui change tout:

En effet, si le policier donne une nouvelle version, qu'il qualifie "d'accident", alors bien sur, le Procureur de la République de Nantes, Mr SENNES, s'en tient à la qualification des faits, il ne s'agit pas de légitime défense, comme on pouvait le penser au début, mais de coups et blessures ayant entraîné la mort, sans intention de la donner. De ce fait, il se trouve mis en examen et la justice suivra son cours.

Au regard des événements et sans vouloir minimiser la faute du policier, le comportement de Mr. Aboubakar Fofana, est bien à l'origine de ce malencontreux tir, qui lui aura coûté la vie.
Encore une fois, le contexte environnemental de violence répétée au Breil, foyer d'incidents majeurs, avec usage d'arme à feu, qui a déjà eu comme conséquence, une jeune fille blessée en fermant ses volets. Les affrontements entre bandes rivales qui se disputent un marché juteux de vente de drogue, deal et vente de drogue au quotidien.

Pour faire cesser ces pratiques, on met des patrouilles de CRS ou de gendarmes mobiles, en surveillance. Leur travail, c'est le maintien de l'ordre, ils n'ont pas la formation d'un enquêteur et ne sont pas des officiers de police judiciaire. Il est vraisemblable que la présence d'un OPJ parmi eux, aurait peut être pu éviter l'usage des armes.

Quoi qu'il en soit, les actes de vandalisme qui ont suivi, sont disproportionnés et ne se justifient aucunement. Cette réaction épidermique va coûter chère aux contribuables et les détériorations sont préjudiciables à l'ensemble de la population de ces quartiers.

Cette tension permanente devait un jour éclater et si la mort de Mr. Boubakar Fofana est regrettable, elle n'excuse en rien les incidents violents qui se sont déroulés, plusieurs soirées de suite.

C'est bien un phénomène de société qui vient d'éclater au grand jour. On voit à quel point nos responsables politiques sont démunis, devant un tel déferlement de violence.
Ce ne seront pas quelques policiers qui patrouilleront de jour, voir de nuit dans ces quartiers perdus, qui y changeront quelque chose.

Il faut repenser la politique de la ville de A à Z, en y intégrant des règles strictes de respect des personnes et des biens et en y introduisant l'esprit de civisme. En condamnant avec vigueur et fermeté, tous ceux qui contreviennent à la loi.

Les valeurs Républicaines doivent être enseignées dans les écoles et des stages obligatoires pour les parents dont les enfants sont sans contrôle.

La laïcité doit être la règle pour tous et ceux qui y contreviennent doivent aussi être condamnés, sans faiblesse.

Je conclurai par cette maxime: à , "liberté, égalité, fraternité", ajoutons y "valeur, honneur, discipline, patrie".

Il est temps de prendre conscience de la dangerosité de cette situation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact