Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Leçon de morale à deux balles:

Paulo #Société

Leçon de morale à deux balles:

Monsieur Macron à tendance à faire la morale à tout le monde et ne se gène pas, en invitant les français à arrêter de se plaindre.

Le problème dans notre pays, c'est que tout le monde n'est pas né avec une cuillère d'argent dans la bouche, et bien sur, ceux qui sont sur la branche d'en haut, renvoi les miettes à ceux qui sont sur la branche d'en bas.

Si l'on réclame quelque chose, ce n'est pas obligatoirement se plaindre, mais demander un peu plus de justice sociale. C'est à dire ne pas être obligé de curer les fonds de tiroir, pour terminer sa fin de mois.

Evidemment, tout le monde n'est pas à logé à la même enseigne, mais quand même, c'est bien le rôle du gouvernement et du Président de la République de s'assurer que tout le monde aura une soupe dans sa gamelle (et pas uniquement les migrants).

Pensez-vous que les retraités n'on pas travaillé pour toucher une retraite convenable et qu'ils n'ont pas toujours cotisé, pour que leurs aînés jouissent aussi d'une retraite.

La répartition des retraites est mal faite, surtout lorsque l'on voit ce qu'obtienne certains dirigeants de grand groupe. Un scandale qui n'émeut personne dans la sphère des responsables aux affaires de la part de nos dirigeants.

On demande à nos concitoyens de faire des efforts. Soit, mais lorsque vous avez à peine 1500€ par mois pour faire vivre une famille monoparentale avec 3 enfants, et que d'autres disposent de plus de 5000€ pour faire vivre également une famille de 3 enfants.

Il n'est pas besoin d'avoir fait l'ENA pour deviner laquelle des deux familles se plaindra le plus.

Il faudrait mettre nos dirigeants dans la situation de la première famille. Ils ne tiendraient même pas un mois et comprendraient mieux ce que veut dire: "difficultés à faire vivre dignement sa famille".

Arrêtons de toujours culpabiliser nos concitoyens, car une grande partie d'entre eux, ont le droit de se plaindre, surtout qu'ils ne sont pas nés avec une cuillère d'argent dans la bouche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact