Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

doit on récupérer les enfants du califat:

Paulo

Doit on récupérer les enfants du Califat:

On les appelle les "Lionceaux du califat". Certains d'entre eux ont accompagné leurs parents qui rejoignaient l'EI, d'autres sont nés sur les territoires occupés par L'EI (Syrie, Irak).

Il s'avère que l'EI a été défait sur une bonne partie des territoires occupés. Soit ils ont été tués durant les opérations, soit ils ont été fait prisonniers avec leur famille.

La question qui se pose, doit on récupérer ceux qui font l'objet d'une poursuite judiciaire, dans les pays où ils sont détenus par les forces libératrices Kurdes.

Les familles des prisonniers craignent pour leur vie, car ils peuvent être condamnés à mort. La justice du pays n'est pas tendre envers ces anciens terroristes qui ont perpétré des actes odieux, durant la période où ils occupaient le pays.

De bonnes âmes sont prêtes à les accueillir et les prendre en charge, afin de les rééduquer.

Sauf que ces jeunes mineurs ou jeunes adultes ne connaissent qu'une seule doctrine, le chahada "profession de foi de l'islam", dont elle constitue le premier des cinq piliers, il n'y a pas de divinité en dehors de dieu et que Muhammad est l'envoyé de dieu.
On leur a appris à combattre les infidèles, les mécréants et en priorité, les chrétiens.

Il ne sera pas possible de récupérer moralement ces jeunes qui ont été conditionnés, pour appliquer la loi coranique "la charia", la loi d'un islam radical.

Sans compter la crainte permanente du passage à l'acte, ce qui en fait de futurs terroristes en puissance et des individus qui viendront grossir la liste des fichés "s".

Si nous acceptions ces jeunes, on pourrait les comparer aux vers qui pénètrent dans les fruits et les pourrissent de l'intérieur. Alors, gardons nous de laisser les vers pénétrer dans le fruit (France), cela nous évitera d'avoir à les traiter pour l'éradiquer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact