Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Tout ça, pour en arriver là:

Paulo

Tout ça, pour en arriver là:

N'aurait on pu faire autrement. Depuis le début un dialogue aurait du s'instaurer. Mais voilà lorsque l'on reste figé dans ses bottes, on n'oppose qu'un dialogue de sourd.

C'est bien joli de reste figé dans ses convictions et d'opposer qu'une fin de non recevoir. Ce manque de respect et d'empathie envers les gilets jaunes, c'était prendre le risque que la situation s'envenime.

Ne pas y avoir pensé, dénote de la part de nos dirigeants, un manque de maturité politique.

De penser que les gilets jaunes allaient s'essouffler et que par manque d'organisation, leurs mouvements de revendications allaient s'arrêter. C'étaient assez présomptueux de la part du 1er Ministre qui a carrément fermé la porte de l'écoute, aux demandes légitimes des gilets jaunes.

Les émeutes qui s'en sont suivies auraient pu être évitées, au lieu de rester campé dans une certitude: "nous sommes l'émanation du peuple et donc, nous avons raison".

La seule raison valable c'était l'écoute, l'échange, la concertation avec les personnes qui criaient leur désarroi et qui, selon les sondages, étaient soutenues par une majorité de nos concitoyens.

Monsieur Castaner, nouveau Ministre de l'Intérieur a cru lui, que ses forces de l'ordre allaient tenir la rue. Encore une bévue d'un responsable qui ne connaît pas grand chose en maintien de l'ordre .

En face d'eux, les forces de l'ordre n'avaient pas que des gilets jaunes pacifiques, mais des individus rôdés pour les affronter, équipés pour créer diversion et destruction, tant sur le plan matériel et humain.

Oui, tout ceci aurait pu être évité, si nos responsables avaient pris la mesure des enjeux. Ils portent donc une grande part de responsabilité dans les événements qui se sont produits, sur les Champs Elysées et sur l'ensemble du territoire national et aussi Outre-Mer.

Ecoutez ce que les gilets jaunes ont à vous dire et prenez des mesures d'accompagnement qu'ils réclament, et vous verrez que tout rentrera dans l'ordre.

Une bonne action vaut souvent mieux qu'un beau discours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact