Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Quand la violence l'emporte, ce sont nos institutions qui s'affaiblissent:

Paulo

Quand la violence l'emporte, ce sont nos institutions qui s'affaiblissent:
Comment en sommes nous arrivés là, et qui est à l'origine de toute cette violence.
Beaucoup de nos concitoyens vous répondront, mais c'est la faute aux gilets jaunes.
D'autres au contraire vous diront, mais non, les revendications des gilets jaunes sont légitimes. Si on en est arrivée là, c'est de la faute du gouvernent et du Président de la République.
Comment faire le trie du vrai et du faux, de la responsabilité de chacun, du manque de dialogue, de la surenchère des revendications, du manque de clarté dans les déclarations du chef de l'Etat et de son gouvernement.
Il faut à tout prix sortir par le haut de cette épreuve. On est pas dans une compétition, avec un gagnant et des perdants. On doit pouvoir parler sans contrainte, s'expliquer sans haine et déboucher sur un accord.
On ne peut plus continuer dans la violence et des manifestations à répétition, de plus en plus exploitées pour les rendre insurrectionnelles. On chercherait à provoquer un début de guerre civile, que l'on ne s'en prendrait pas mieux.
Faudra t il à terme employer nos forces Armées pour venir à bout de tous ces casseurs.
Les dernières manifestations nous ont montré des images choquantes, où les manifestants viennent au corps à corps avec les forces de l'ordre.
Du jamais vu, même en 1968, les manifestations étaient violentes, mais nous tenions les manifestants à distance. Les grenades assourdissantes et de dispersion n'ont aucun effet sur les manifestants.
Je conseillerai à Monsieur Castaner de remettre l'usage de la grenade "OF". Elle n'est pas particulièrement dangereuse, mais son souffle est puissant et peut être dangereux pour celui qui se trouve à côté de l'explosion.
On a vu à Sivens un jeune homme se faire tuer par l'explosion d'une grande qui était tombée malencontreusement sur son sac à dos.
Actuellement ce ne sont pas les manifestants qui sont en danger, mais les forces de l'ordre. Les manifestants peuvent utiliser des projectiles plus dangereux qu'une grenade.
Arrêtons la surenchère dans la violence, car c'est bien connu, la violence engendre la violence. comportons nous en citoyens responsables.
Nous sommes à l'origine de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Est ce que la démocratie veut encore dire quelque chose aujourd'hui.
Ce que le peuple souhaite, c'est un peu plus de justice sociale.
Je pense qu'avec un peu plus d'écoute et de compréhension, on doit pouvoir se comprendre et s'entendre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact