Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

La Centrafrique, pays de désaccord, de mésentente et de violence:

Paulo #sécurité

La Centrafrique, pays du désaccord, de la mésentente et de la violence:
Le 7 février 2015, j'écrivais un article:
Soldats traumatisés de Centrafrique : vivre avec "ces images"
Paul Piat — 7 Février 2015
Il y a 25 ans, La Centrafrique:
de 1989 à 1992 j'effectuais un séjour à Bangui, dans le cadre de la coopération militaire. A cette époque le pays était calme, nous pouvions nous déplacer librement et les deux communautés, chrétiennes et musulmanes, vivaient en bonne harmonie. En 3 ans de séjour, je n'ai connu qu'un seul caillassage de mon véhicule de service, par de jeunes étudiants qui manifestaient. Le pays était stable et la sécurité était assurée par les militaires et les gendarmes locaux. Et puis, nous nous sommes désengagés de la coopération. Progressivement le pays est tombé dans le chao. Nous voyons le résultat aujourd'hui. Ce pays n'a pas la capacité à s'en sortir tout seul n'ayant plus d'assistance technique, tant civile que militaire. Il sera de plus en plus soumis aux aléas des mouvements terroristes, venant des pays frontaliers. Les rebelles du Tchad et ceux du Soudan (les Selekas), sans compter de voir apparaître les mercenaires sanguinaires de Boko-Haram. On peut supposer que nos forces armées, ne sont pas prêtes à quitter le pays.

Depuis lors, rien n'a tellement changé si ce n'est que des mercenaires Russes ont pris la place des coopérants Français. Je note au passage que le pays était calme à notre époque.
Aujourd'hui, la violence domine et les différentes composantes se disputent le pouvoir. Il est à craindre que la situation ne s'améliore pas de sitôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact