Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

La Préfecture de Police de Paris, victime d'un acte terroriste:

Paulo #Sécurité

La Préfecture de Police de Paris, victime d'un acte terroriste:
Ce lieu emblématique, place forte la mieux protégée de France, victime d'un acte barbare par l'un des policiers travaillant comme informaticien, à la recherche de personnes présentant un risque de radicalisation et susceptible de commettre un acte terroriste.
C'est un peu l'histoire du cheval de Troie. Radicaliser depuis peu, il est passé en dessous des radars de contrôle et a commis ses meurtres au couteau, sur des collègues de travail. La sidération et la surprise auront permis que quatre personnes soient tuées et que certaines ont été égorgées, à la méthode des combattants de l'ex E.I
J'ai du mal à croire que cela ait pu se réaliser, dans un sanctuaire inviolable, vu le nombre de policier qui y circule armée. C'est d'ailleurs un jeune policier stagiaire qui a réussi à mettre ce terroriste, hors d'état de nuire, en le tuant après sommation avec son arme de service.
Je pense que la Préfecture de Police de Paris doit revoir ses méthodes de recrutement pour travailler dans une enceinte aussi sensible que la surveillance anti-terroriste.
Maintenant essayons de comprendre ce qui a pu pousser ce policier à se radicaliser et surtout passer à l'acte.
Comment peut on s'en prendre à des collègues de travail et les égorger.
Avant de travailler dans des lieux aussi sensibles, une enquête intérieure doit être réalisée et vérifier régulièrement que la personne correspond au poste qu'elle occupe, un peu comme chez les militaires à qui on a attribue le statut de secret défense.
Quoi qu'il en soit, ce qui vient de se passer est le signe que même dans des institutions aussi prestigieuses, tout peut arriver.
Le Parquet anti-terroriste de Paris s'est saisi de cette affaire, afin de comprendre ce qui a poussé ce policier à se radicaliser et surtout, à passer à l'acte.
Ses fréquentations dans une mosquée Salafiste, qui prône un islam dure et une interprétation du coran qui poussent les personnes fragiles psychologiquement, à passer à l'acte mortifère.
Il y a trop de tolérance dans notre pays, sur l'ensemble de ces mosquées salafistes et de imams eux mêmes radicalisés qui prêchent la violence.
Si j'en avais la possibilité, je fermerai toutes ces mosquées et j'expulserai ces imams haineux de notre territoire.
Si la France vit des moments difficiles, il ne faut surtout pas baisser les bras, agir efficacement et rigoureusement. Notre bien vivre ensemble en dépend.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact