Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Immigration et quotas:

Paulo #Sécurité

Immigration et quotas:
De quoi parle t on exactement et qu'elle sera l'application de cette mesure, sur l'ensemble des immigrés.
Déjà, de qui parle t on et combien d'immigrés seront concernés.
J'ai déjà abordé ce sujet lors du grand débat national et jusqu'à présent, ce sujet n'avait jamais été officiellement débattu.
Voilà ce que je disais à l'époque:
6 - Le droit d’asile et l’immigration, définition :
61 – Le droit d’asile, lieu inviolable où peut se réfugier une personne poursuivie et en danger de mort, comme celui accordé aux réfugiés politiques.
Il est incontestable et fait parti des droits de l’homme, inscrits en préambule dans notre constitution.
Statut de réfugié est défini par la Convention de Genève du 28 juillet 1951 personne qui craint de subir des persécutions en raison de ses opinions politiques, de son appartenance religieuse, de sa race, de sa nationalité ou de son appartenance à un certain groupe social.
Ces personnes doivent être protégées et préservées. C’est le rôle de l’OFPRA, l’Office Français de protection des réfugiés et apatrides s’occupe de ces personnes.
62 – L’immigration choisie : l’immigré est une personne ou un groupe d’individus qui viennent d’un autre pays, pour s’installer dans un pays, une région, en vue d’y trouver un emploi, une aide financière ou médicale, afin d’améliorer leurs conditions de vie.
Il ne faut pas confondre le droit d’asile et de réfugiés, à celui de l’immigration choisie.
L’immigration doit être contenue, soumise à des quotas correspondant à des besoins spécifiques.
La France est traditionnellement une terre d’accueil, mais il ne faudrait pas qu’elle devienne ne terre d’écueil. Elle n’a pas la capacité d’accueillir toute la misère du monde. Ce serait ajouter de la misère à celle déjà existante et renforcerait les tensions entre les différentes communautés en créant des troubles.
Tous les immigrés qui ne correspondent pas à des critères particuliers (étudiants, formations particulières, comme la santé ou dans certains emplois ou toutes autres raisons définies par décrets, doivent être accompagnés et reconduits dans leurs pays d’origine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact