Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Un état d'urgence qui ne dit pas son nom:

Paulo #Société

~~Un état d'urgence qui ne dit pas son nom:

15000 militaires policiers et gendarmes sont mobilisés. Même si elle n'a pas été décrétée par la loi, l'emploi d'une telle force, ressemble à s'y méprendre à ce que l'on pourrait appeler "L'état d'urgence".

C'est quoi l'état d'urgence: C'est une mesure prise par le gouvernement en cas de péril imminent dans le pays. Lorsqu'il est décrété par la loi, certaines libertés fondamentales peuvent être restreintes, dans le cas où un danger public exceptionnel menace l'existence de la nation. Il est proclamé par un acte officiel, voté à l'Assemblée Nationale.

- L'emploi des forces armées, est elle nécessaire: oui, pour assurer la sécurité des personnes et des biens, les lieux de cultes, les bâtiments publics, les lieux de grands rassemblements, les gares, les aéroports etc..., cela rassure, protège et dissuade d'éventuels candidats djihadistes à passer à l'acte;

-Combien de temps cette mesure va-t-elle durée: sans doute aussi longtemps que nécessaire. C'est à dire tant que tous les lieux sanctuarisés ne seront plus la cible d'attaques potentielles, des "Merah", "Kouachi", "coulibaly". Ce qui veut dire que ça prendra encore beaucoup de temps, d'énergie de moyens humains et matériels et une volonté sans faille de la part de nos dirigeants;

- Sachons toutefois que nos forces armées ne peuvent pas être mobilisée en permanence dans cette situation, sachant que les opérations "OPEX" menées sur le territoire africain mobilisent beaucoup de moyens humains et matériels et que les effectifs d'aujourd'hui ne sont pas exponentiels.

Le Ministre de la Défense annonce: 15000 militaires policiers et gendarmes sont mobilisés

Le Ministre de la Défense annonce: 15000 militaires policiers et gendarmes sont mobilisés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact