Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

L'Europe veut agir contre le terrorisme:

Paulo #Société

~~Après beaucoup de tergiversations et une intervention de notre Ministre de l’intérieur (Bernard, Cazeneuve), auprès des Eurodéputés, un projet sur la collecte des données des passagers aériens (PNR) vient d’être accepté par 532 voix contre 136 et 36 abstentions. Elle devrait voir le jour d’ici la fin de l’année 2015.

LE PNR (Passager Name Record) :

Est une base de donné centralisée qui contiendrait des fichiers détaillés sur tous les passagers transitant par un aéroport européen, conservés pendant 5 ans. Pourquoi : Obliger les compagnies aériennes à transmettre aux autorités les fichiers informatiques des passagers de vols entrant ou sortant de l’U.E.

Avantage : Recueillir les renseignements sur les personnes susceptibles de commettre des actes terroristes et ainsi, pouvoir mieux intercepter les candidats au Djihad. Qui entrent ou sortent de la communauté européenne.

Inconvénient : Les défenseurs des droits aux libertés s’opposent à sa mise en application, sous prétexte que ces droits ne sont pas respectés. Rappel des accords de Schengen : Signés au départ par 5 pays de l’Union Européenne en 1985, ils ont été mis en place, qu’à partir de 1995. Ils garantissent notamment l’harmonisation entre les pays membres, des conditions d’entrée dans ces pays et les visas pour les courts séjours, l’amélioration de la coopération policière , le renforcement de la coopération judiciaire, via par exemple, un système d’extradition rapide. Mais surtout, ils créent un espace dans lequel les contrôles aux frontières intérieures sont supprimés. Tout citoyen se trouvant dans l’un des pays signataires de l’espace Schengen peut voyager sans visa, ni passeport dans les autres Etats.

C’est bien là, le tendon d’Achille de ces accords, alors que nous sommes passés de 5 pays en 1985 à 28 pays en 2015.

Des contrôles aux frontières peuvent cependant être maintenus, quand un Etat le juge nécessaire. Alors, pourquoi s’en priver.

Il faut refouler tous ceux qui tentent de rentrer illégalement chez nous.

Et les libertés dans tout ça, me direz-vous :

Mais de quoi parle-t-on ? que la liberté des uns serait de rentrer illégalement chez nous, en prétendant le droit d’asile politique, qui reste d’ailleurs à prouver, et les autres qui devrait faire profil bas, devant toutes les exactions qui se passent sous leurs yeux , sans pouvoir ou avoir le droit de s’exprimer sur le sujet ?

La France, terre d’asile et d’accueil oui !

Mais nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde. Commençons par aider nos propres ressortissants (chômeurs, personnes aidées et en fin de droit, minimum vieillesse etc…), avant de venir en aide à tous ceux qui franchissent illégalement nos frontières.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact