Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Le Garde des Sceaux, Madame Taubira démissionne:

Paulo #société

Christiane Taubira démissionne:

La Ministre de la Justice vient de remettre sa lettre de démission au Président de la République, mercredi 27 janvier 2016.
Certains vous diront, mais pourquoi;
d'autres au contraire, il était temps.
Ses prises de positions répétées contre la déchéance de nationalité des binationaux, ayant commis des actes de terrorismes sur le territoire national, à l'encontre d'autres citoyens français.

Alors que le Président de la Républiques c'était engagé lors du congrès de Versailles, à faire voter cette loi pour l'introduire dans la constitution. Il avait été plébiscité et applaudi par l'ensemble des représentants de l'assemblée nationale et du sénat, sans distinction des origines politiques.

Cette loi sera présentée prochainement au sénat avant d'être débattue à l'assemblée nationale afin de l'introduire dans la constitution, lors d'un prochain congrès national.
Elle sera défendue et présentée par le premier ministre, Monsieur Manuel Valls.
La position de Madame Christiane Taubira n'était plus tenable, dès lors qu'elle se mettait personnellement en opposition avec le chef de l'état, le premier ministre et son gouvernement.
On se souvient de son intervention devant une chaîne radio algérienne, où elle déclarait: cette mesure (déchéance de nationalité) pose un problème de font sur un principe fondamental qui est le droit du sol.
Elle aura suivi le précepte de Jean-Pierre Chevènement "un ministre de la république, sa ferme sa gueule ou sa démissionne".

Son remplaçant au poste de Garde des Sceaux, Monsieur Jean-Jacques Urvoas (actuellement Président de la commission des lois), est également opposé à la perte de la nationalité françaises par des binationaux. Il serait plus favorable à la peine "d'indignité nationale qui pourrait concerner l'ensemble des français, que ce soit du droit du sang ou du droit du sol, sans la perte de la nationalité française, mais induirait:
- la suppression des droits civiques: droit du vote, éligibilité;
-l'interdiction de travailler dans la fonction publique;
- le retrait du passeport.


La question qui est posée: Est-ce-que Monsieur Jean-Jacques Urvoas aura plus de poids que Madame Taubira pour faire fléchir le gouvernement. Ce n'est pas sur, mais ce ne serait pas la première fois que ce gouvernement change de position, cela c'est souvent révélé au cours de son mandat!....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact