Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Le terrorisme, une guerre qui cache son nom:

Paulo #Sécurité

Le terrorisme une guerre qui cache son nom:

Non, le terrorisme n'est pas une guerre conventionnelle, frontalière entre états, mais beaucoup plus sournoise, puisqu'elle s'organise au cœur de notre pays, par des éléments fanatisés, comme ceux que l'on désigne de fichés "S".

De qui s'agit il exactement, d'éléments islamistes radicalisés, ayant épousés la cause d'un islam religieux radical "salafistes", ayant comme modèle l'E.I et Daesh. J'en veux pour preuve, l'avis éclairé d'un grand chef militaire, le général d'armée, Pierre de Villiers, qui déclare dans son livre "SERVIR", chapitre 3
"opérationnels ensemble", je cite: "Désormais, l'ennemi peut aussi bien se trouver à l'intérieur de l'Hexagone que très loin, au de-là des mers. La défense déterritorialisée, sans pour autant abandonner son objectif premier: la protection des Français et du territoire national".

Malheureusement les événements qui viennent de se produire à Trèbes (Aude) et les tueries qui ont suivies, ne sont qu'une réplique "tellurique" de Daesh en partie éliminé d'Irak et de Syrie, mais dont les adeptes foisonnent sur notre territoire et dont le principal terreau, ce sont les fameux fichés "S".

Comme cela se produit parfois, le comportement héroïque et courageux, comme celui du Lieutenant-Colonel Beltrame, qui s'est constitué prisonnier auprès du forcené, en échange d'autres otages.
Là également, je voudrais citer un passage du livre "SERVIR" du général d'Armée Pierre de Villiers:

"protéger les Français est l'honneur du soldat. Servir est son ADN, qui privilégie les devoirs plutôt que les droits, le sens de la mission plutôt que le pouvoir, la disponibilité plutôt que le calcul du temps de travail".

Cette citation prend tout son sens devant l'abnégation et le sens de servir du Lieutenant-Colonel Beltrame, donner sa vie pour en sauver d'autres. Quoi de plus noble que ce geste de bravoure et d'humanité, dans le seul but de sauver d'autres vies.

L'honneur de ce militaire rejaillira sur une institution (la Gendarmerie), dont les missions sont de "SERVIR".

Nous apprenons sa mort avec tristesse et nous adressons à sa famille meurtrie, nos sincères condoléances, pour cette disparition brutale.

Le Lieutenant-Colonel Bertrame restera à jamais gravé en lettre d'or sur les tablettes de la Gendarmerie "Mort au service de la France et des Français".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact