Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Nous sommes en Guerre, état d'urgence:

Paulo #Sécurité
Nous sommes en guerre, état d'urgence:
Combien de fois avons nous entendu ces propos?
On emprunte des termes que l'on attribue généralement à une crise grave qui peut déboucher sur des conflits armés.
Etymologiquement le terme de guerre est employé dans un confit armé entre deux nations? alors que dans le cas présent, il est employé pour lutter contre une pandémie. On aurait pu aussi bien parler d'une lutte contre une pandémie, en l'occurrence le COVID 19.
Ne mélangeons pas les genres. Dans une guerre traditionnelle, les personnes meurent sous les bombes et tout l'arsenal militaire déployé, alors que COVID 19 tue les personnes, surtout les plus faibles, par ce que nous n'avons pas encore de vaccin qui pourrait nous protéger.
C'est quand même curieux d'employer des termes à contre-sens.
Par contre le terme de guerre peut être employé par ceux qui nous la font, par idéologie, par arrogance, ou tout simplement, comme moyen d'expression pour justifier des actes odieux au non de leur dieu "Allah", afin d'éliminer ceux qu'ils jugent comme des mécréants, par ce qu'il ne pratique pas la même religion qu'eux.
Alors permettez moi de vous rappeler ce qu'est réellement l'état d'urgence; L'état d'urgence est une mesure prise par un gouvernement, en cas de péril imminent dans son pays, si elle a été prise pour des mesures sanitaires. Mais elle peut également être prise pour contrôler tous ceux qui mettent en péril la vie et l'intégrité de nos concitoyens, comme cela a déjà été le cas, lors des attentats terroristes des 13 et 14 novembre 2015.
Cette année nous avons eu plusieurs attentats avec des morts et des blessés graves, du aux terroristes islamistes Le moment n'est plus aux injonctions, mais à l'action. Il faut mettre un grand coup de pied dans la fourmilière
djihadiste en France. Nous devons faire des contrôles renforcés et approfondis de certaines mosquées salafistes. Interdire et renvoyer chez eux tous les Imans étrangers qui prêchent la violence. Enfin, condamner avec rigueur tous ceux qui prêchent pour le djihad. Arrêter et expulser tous les étrangers qui sont entrés illégalement sur notre territoire.
En conclusion: il faut mener deux états d'urgence.
- l'un sanitaire;
- l'autre sécuritaire.
La situation est trop grave pour ne pas prendre les choses au sérieux, afin d'éviter tous les risques qui peuvent survenir.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact