Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Sans perdre courage, cent fois sur le métier remettez votre ouvrage:

Paulo #Société
Sans perdre courage, cent fois sur le métier remettez votre ouvrage (Nicolas Boileau):
Après ces débats auxquels vous avez participé en qualité de secrétaire d'état à la Jeunesse, j'ai eu du mal à comprendre ces jeunes qui veulent remettre en cause une idée assez répandue, la liberté d'expression et de conscience, le droit au blasphème qu'ils condamnent en même temps que la loi sur la laïcité.
Qu'un représentant de la municipalité de Poitiers parle d'une loi islamophobe, lorsqu'elle interdit les signes ostentatoires religieux, c'est s'opposer à la loi sur la laïcité.
Vous avez su les écouter et lorsque vous avez pris la parole, vous n'avez pas hésité à leur dire votre désaccord, lorsque l'on prend des libertés sur la loi de la laïcité.
En ce qui concerne l'hymne National. A mon époque, autour des année 1950/1960, nos maîtres d'écoles nous faisaient chanter la Marseillaise à chaque anniversaire mémoriel, le 14 juillet, le 8 Mai et le 11 novembre et nous déposions des bouquets au pied du monument au morts. Certaines municipalités de nos jours, comme celle de Sautron où j'habite ont mis en place un passeport du civisme et invitent les élèves à participer aux cérémonies mémorielles. Il faut engager nos jeunes sur cette voie si l'on veut en faire des citoyens responsables en les incitant à pratiquer le devoir de mémoire. Je sais que vos idées vont dans ce sens et nous vous en remercions.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact