Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Les black blocs et a loi sur la sécurité globale:

Paulo #Sécurité
les Black blocs et la loi sur la sécurité globale:
- Rappel du droit de manifester:
pour pouvoir exercer son droit de manifester, il faut faire une déclaration préalable auprès de la Préfecture, pour tous cortèges, défilés et rassemblements de personnes et d'une façon générale, toutes manifestations sur la voie publique.
- Qu'est ce que le maintien de l'ordre:
Il se définit comme l'ensemble des opérations de police administrative et judiciaire mises en oeuvre par des forces de sécurité, à l'occasion de manifestations autorisées.
- Qu'elles sont les forces de maintien de l'ordre:
de nos jours, deux unités spécialisées exercent le maintien de l'ordre. Les escadrons de gendarmerie mobile et les compagnies régulières de sécurité (CRS)
- Quel est le premier constat des manifestations autorisées:
*Elles sont souvent représentée par des personnes qui défendent leurs droits (syndicaux, du travail, loi sur la retraite etc...), voir également contester des lois en cours de réalisation, comme celle actuelle sur la sécurité globale.
Ces manifestations sont souvent paisibles, voir pour certaines, accompagnées des familles et de leurs enfants. Malheureusement, elles sont souvent infiltrées, à leur insu, par des groupes de black-blocs, qui n'ont qu'une seule idée en tête, détruire, piller, incendier et s'en prendre aux forces de l'ordre, pour les blesser et voir peut être, tuer.
- Qui sont ces black-blocs:
Se sont des rassemblements de groupe d'affinité, d'inspiration incluant de manière explicite, dans leur répertoire d'actions, la violence contre certains biens qui représentes la finance (banque) et certaines personnes (les policiers). On les appellent également antifa, anarchistes.
- Pourquoi les forces de l'ordre ne sont plus en mesure de maintenir l'ordre lors d'une manifestation:
* d'abord, par manque de moyens humains, et de matériels dissuasifs;
* par manque de formation technique.
Ce qu'il faut savoir sur les unités chargées du maintien de l'ordre:
Au cours des précédentes décennies les unités de gendarmerie mobile ont été dissoutes et réduites de moitié (par souci d'économie), les CRS également.
Ce sont pourtant les deux forces vraiment formées pour faire du maintien de l'ordre et qui font défaut pour intervenir dans les manifestions aujourd'hui. Pour compenser ce déficit, on les remplace par des unités qui n'ont pas été formées au maintien de l'ordre. Il faut donc redonner la priorité à ces unités spécialisées.
- Comment venir à bout des black blocs:
Ils sont essentiellement composés de jeunes et facilement reconnaissable, vêtus de noir et portent un foulard de même couleur sur leur visage.
Il faut les repérer dès le début de la manifestation, mais pour ça, nous avons besoin d'unités spéciales qui opérerons en civil portant sur eux une bandeau police ou gendarmerie qu'ils ne feront apparaître qu'au moment de l'interpellation.
Ces unités devraient être formées pour le combat de rue, un peu comme les forces spéciales (RAID et GIGN). Il faut que ce soit des gens aguerris, entraînés, formés pour immobiliser une personne, sans pour autant attenter à sa vie
- Quelles sont les condamnations prévues:
Pour ceux qui sont en possession d'une arme ou tout objet pouvant servir comme arme. Ceux en possession de produits illicites (drogue), ceux se cachant le visage avec un foulard, doivent être présentés à un juge d'instruction, mis en dépôt en attendant leur jugement. La justice doit être exemplaire et rapide, dès que les faits de violences sont reconnus.
Si l'on veut résoudre rapidement se problème de violences dans les manifestations, il ne faut pas attendre que la situation dégénère en guérilla urbaine.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact