Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Règlement de compte à Nantes:

Paulo #Sécurité

Règlement de comptes à Nantes:
En préambule à cet article, je voudrais rappeler ce qu'est le civisme et la citoyenneté:
Civisme: désigne le respect, l'attachement et le dévouement du citoyen pour son pays ou pour la collectivité dans laquelle il vit.
Citoyenneté: c'est l'état ou la qualité du citoyen. Elle permet à l'individu d'être reconnu comme membre d'une société.
Si la citoyenneté vous reconnaît comme membre de la société à laquelle vous appartenez et vous octroi de fait des droits, elle vous impose néanmoins des devoirs auxquels vous devez vous soumettre.
Si j'ai pris ces deux définitions, c'est parce qu'elles s'appliquent aux faits divers qui viennent de se produire dans un quartier Nantais et qu'ils touchent à la sécurité de nos concitoyens.
Cet article paru dans Ouest-France du 10/03/2020, fait mention d'un éventuel règlement de compte avec usage des armes.
Ce n'est pas la première fois que cela se produit et ce ne sera sans doute pas la dernière, alors que nous assistons à une recrudescence d'usage des armes entre bandes rivales qui se disputent un territoire de deal.
On connaît ces quartiers Nantais et on sait aussi le manque de moyens humains pour y faire face, ainsi que la montée en puissance de ces règlements de comptes dans ces différents quartiers.
Les habitants savent ce qui s'y passe et attendent la présence de policiers pour empêcher la vente de drogue qui se fait au vu et au su de tout le monde.
Dan cet article, un dénommé "Marco" déclare: "ces derniers jours, le bruit courait qu'il y allait avoir un règlement de comptes, et d'ajouter, "pourquoi je ne suis pas allé au Commissariat pour alerter".
Ce comportement entrait bien dans le cadre du civisme et peut être que la présence policière aurait pu éviter qu'un jeune se fasse tirer dessus et qu'il ne soit grièvement blessé. On peut rajouter qu'il s'en tire à bon compte, car quelques mois plus tôt, un autre jeune lui, y a perdu la vie.
Dans ce genre de situation, sans doute par crainte des représailles, tout le monde sait, mais personne ne bouge.
Si la sécurité est du domaine des forces de police, vous en qualité de citoyen, ayant le sens du civisme, il était du rôle de "Marco" de prévenir le Commissariat du règlement de comptes qu'il pressentait.
Il est bon de rappeler que la sécurité est l'affaire de chaque citoyens désireux de créer un élan d'entraide et de solidarité dans leur quartier, pour y rendre la vie plus agréable. C'est la participation citoyenne dans un même quartier ou un même immeuble, qui s'appuie sur la vigilance des voisins.
C'est aussi une démarche de prévention de la délinquance, en partenariat avec les forces de l'ordre (gendarmerie, police, police municipale).

Quand on veut courrir plusieurs lièvres à la fois.

Paulo #Société

Quand on veut courir plusieurs lièvres à la fois:
Je ne sais pas si notre premier Ministre est un chasseur, sinon il saurait que de vouloir courir plusieurs lièvres à la fois, on en obtient souvent aucun.
Etre Premier Ministre et vouloir faire campagne pour obtenir sa bonne ville du Havre qu'il a abandonné pour diriger les affaires du pays, ne sont pas vraiment compatible, aux risques de mélanger les genres et par le truchement de combinaison permettre à LREM de garder une ville importante. On sent bien que ces élections municipales sont un enjeu d'importance pour LREM et qu'il souhaite effectuer un raz de marée pour engranger le maximum de résultat positif, ce qui les mettrait en position de force pour les prochaines élections, notamment celle de 2022, pour la Présidence de la République.
Une fois de plus, je serais tenté de dire "ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué". Mais nous comprenons très bien qu'il y va du crédit de LREM. Ce qui c'est produit aux élections Présidentielles n'est peut être pas près de se reproduire et les déçus de LREM, ne leur apporteront sans doute pas leur soutien.
Une élection municipale ne dépend pas seulement d'un parti, mais surtout de la qualité de celui ou celle qui va prendre en charge l'avenir de sa commune et celle de ses administrés. Les urnes parlerons dimanche prochain!.

@LGarnier44 Lla sécurité des Nantais a été...

paul Piat

dis listes communautaires aux élections municipales:

Paulo #Société

Dix listes communautaires aux élections municipales 2020:
Les frères musulmans peuvent se réjouir, car leurs listes ont été acceptées. Le monde radical musulman aura gagné son entrée en politique, même s'il ne s'agit que d'élections municipales. C'est un premier pas qui leur met le pied à l'étrier et qui laisse à penser que l'Etat se plie aux exigences des milieux radicaux religieux musulmans.
Bientôt, ils pourront également se présenter aux élections nationales (Présidence de la République et députés).
Bien sur 10 listes communautaires à l'échelon national, principalement en Région Parisienne, cela ne semble pas si important que ça.
Et pourtant si, l'important c'et qu'ils se servent de nos institutions, pour faire valoir leurs droits électoraux.
C'est peut être symbolique, mais tous les symboles ont leur importance. Pour ces radicaux religieux musulmans, c'est la preuve de la faiblesse de notre gouvernement et qu'il n'interviendra pas, par peur des stigmatisations, que l'on ne manquerait à leur reprocher.
Qui peut dire que demain, un pouvoir religieux ne fera pas valoir sa prédominance pour diriger: qui une Région, un Département, un nombre important de députés à l'Assemblée Nationale, leur permettrait à terme d'arriver aux plus hautes fonctions de l'Etat.
Ils ont le temps, car ils savent que le temps travail pour eux.

Le gouvernement utilise le 49-3:

Paulo

Qu'est ce que le 49-3:
Non, ce n'est pas la grosse "Bertha" comme en artillerie durant la première guerre mondiale, mais d'un article permettant au gouvernement d'engager sa responsabilité pour faire passer un texte d'une loi qu'il présente, sans vote, sous couvert du rejet de la motion de censure que l'opposition se doit de déposer pour la forme, avec peu d'espoir de réussir. Cette méthode permet au gouvernement sous couvert de la loi, d'accélérer la fin de la procédure de blocage effectuée par l'opposition. Une manière peu démocratique d'appuyer l'autorité du gouvernement, puisque cette procédure lui permet de gagner du temps.
C'est également un signe de faiblesse et une manière peu orthodoxe d'imposer un texte de loi, par un coup de force. Tous les gouvernements ont utilisé cette procédure et il serait mal venue de faire un procès d'intention à celui-ci. On peu retenir toutefois qu'il y a un malaise au niveau de l'état qui se voit contraint d'en passer par là. On peut penser aussi que ce malaise est la conséquence d'un manque de démocratie que l'on constate depuis quelques temps et ce n'est pas un bon signe pour les élections futures.

Séparatisme - Communautarisme - Laïcité:

Paulo #Société

Quel beau discours, tout à fait dans le style macronien, clair, concis, précis. Il a vraiment tout pour plaire. En l'écoutant bien, j'y retrouve parfois des accents Gaulliens, certains diront plutôt Jupitériens. Mais pourquoi un tel discours aujourd'hui, car ce n'est pas la première fois que l'on aborde ce sujet, dont on a tellement de mal à prononcer les mots, afin de ne choquer personne, ou du moins certaines personnes.
Le séparatisme: La séparation est un acte politique qui se produit lorsqu'une région se détache d'un Etat plus ou moins unitaire (Notre Président le préfère au Communautarisme).
Le Communautarisme: Tendance à faire prévaloir les spécificités s'une communauté, des communautés (éthiques, religieuses, culturelles, sociales…) au sein, d'un ensemble social plus vaste
La Laïcité: est "le principe de séparation de l'Etat dans la société civile et de la société religieuse" et "d'impartialité et de neutralité de l'Etat à l'égard des confessions religieuse".. La laïcité s'oppose à la reconnaissance d'une religion d'Etat.
Si l'on se réfère à ces trois définitions, on comprend parfaitement que notre Laïcité se trouve confrontée au Communautarisme de l'islam ou tout du moins, avec un certain islam en France et que le séparatisme est l'aboutissement du communautarisme qui lui n'accepte pas les principes de notre laïcité.
Si le discours de notre Président Macron, est bien ficelé, l'ennui c'est que la ficelle est trop mince et qu'elle finira par se casser, sous la pression du communautarisme bien ancré dans notre société, qu'il faut combattre sans faiblesse, car les principes de notre laïcité sont en permanence transgressés.
Après les discours, il faut des actes forts et déterminés contre tous ceux qui mettent aux défis nos règles sur la laïcité.

L'affaire Mila menace de mort, propos haineux:

Paulo #Sécurité

Qu'entend-t-on par propos haineux:
L'affaire Mila met en évidence une haine émanant de milieu communautariste, dont certains membres n'hésitent pas à menacer de mort, celles ou ceux qui n'épousent pas leur idéologie.
Ce fait n'est pas nouveau, mais il prend une forme de plus en plus violente dans notre société.
Chaque religion a sa raison d'exister et se retrouve souvent dans une culture, je dirais même une civilisation millénaire. C'est vrai, que les chrétiens, les musulmans, les bouddhistes, les animistes, ainsi que toutes les croyances émanant de différentes cultures ont leur propre rite et l'exprime de différentes manières.
Nous nous devons un respect mutuel, car la liberté de conscience et la pratique religieuse sont inscrits dans notre constitution et font l'objet d'une loi sur la laïcité (séparation des églises et de l'Etat) . Aucune religion ne peut déroger à cette règle.
Pour en revenir à l'affaire Mila, si j'ai bien compris, elle aurait prononcé des propos injurieux sur l'Islam. Déjà, cette jeune fille mineure, dans la fougue de sa jeunesse, a prononcé ou écrit des termes peu élogieux à l'encontre de l'Islam qui, à mon sens, devaient aller au-delà de son imagination et auraient provoqué les foudres de fondamentalistes religieux, émanant en grande partie des frères musulmans et des salafistes.
Est ce que cela leur arroge le droit de ne pas accepter les règles de la laïcité et leur donnent le droit de prononcer des menaces de mort, surtout envers une mineure. Un rappel du respect mutuel de la religion aurait pu suffire.
Notre loi protectrice, interdit et condamne la menace de mort envers une personne.
Punissable de six mois d'emprisonnement et de 7500€ d'amende lorsqu'elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet.
Quoi qu'il en soit, rien ne justifie de telles menaces de mort et les auteurs seront poursuivis et condamnés, comme cela est prévu par la loi.
Je ne vise personne en particulier, mais je dis que la loi doit s'appliquer envers tous nos ressortissants nationaux, ainsi qu'aux étrangers qui ne respectent pas nos lois et qui séjournent sur notre territoire.

Monsieur Robert Badinter dénonce une violence inacceptable.

Paulo #Sécurité

Monsieur Badinter dénonce une violence inacceptable dans notre société:
Si je peux être d'accord avec lui pour dénoncer une violence inacceptable, on ne peut pas nier quelle existe, j'ai tendance à croire et à penser qu'il est plus facile de dénoncer, plutôt que d'apporter une solution pérenne pour l'endiguer.
Ma première question: c'est de savoir pourquoi tant de violence et qu'elle en est la cause;
La deuxième question: que pouvons nous faire pour l'endiguer, la prévoir et l'éradiquer.
Déjà, si l'on apporte un début de réponse à ces deux questions, on fera un très grand pas pour s'attaquer aux violences et aux incivilités quotidiennes.
J'ai comme beaucoup d'entre vous ma petite idée, mais elle ne servira pas à grand chose, car on considèrera que je ne suis pas un spécialiste en la matière.
La violence et l'insécurité sont quotidiennes, à chacun d'entre nous d'y faire face et de participer à sa propre sécurité. Il faut bien avoir conscience que l'on ne pourra jamais mettre un policier, un gendarme ou un agent de sécurité, derrière chaque citoyen. Alors, agissons de concert en effectuant des gestes simples qui peuvent améliorer au quotidien notre sécurité (comme l'entraide entre voisins pendant une absence prolongée), sans attendre que d'autres le fassent à votre place. Soyons coopératif avec ceux qui sont chargés de la sécurité au quotidien, en faisant remonter des informations qui peuvent aider à résoudre et faire cesser des actes d'incivisme, auxquels nous pouvons être confrontés. Bien sur, nous n'avons pas vocation à remplacer les forces de l'ordre, mais il est de notre devoir de chaque citoyen, de les informer sur des actes qui peuvent troubler l'ordre public et altérer la sécurité de tous.
Ne soyons plus de simples assistés permanents, mais participons pleinement à notre sécurité au quotidien. Ce sera votre coresponsabilité qui améliorera la sécurité de tous.

La réforme des retraites ou, comment trouver un terrain d'ente qui satisfasse tout le monde:

Paulo #Société

La réforme des retraites ou, comment trouver un terrain d'entente qui satisfasse tout le monde:
Faut il se poser des questions sur cette réforme des retraites, sans doute oui. surtout pour préserver celles de nos enfants et petits-enfants.
Faut il y apporter des améliorations, certainement car la retraite à points, si elle représente une avancée, n'en sera pas moins bénéficiaire pour les uns et pénalisante pour d'autres.
On voulait supprimes les régimes spéciaux et l'on s'aperçoit que de plus en plus de ces régimes, du moins ceux qui en bénéficiaient vont conserver tout ou partie de ces anciens régimes. Les derniers en date sont les pompiers professionnels.
Est ce pour autant la fin de la réforme des retraites, non certainement pas, mais la future loi sur la retraite devra tenir compte de certaines spécificités professionnelles. On y apportera des aménagements particuliers, pour que certaines fonctions ne soient pas pénalisées financièrement. Ex: augmentation du salaire des enseignements, dès le début de leur carrière. Dans la fonction publique, ils ne sont pas les seuls à démarrer avec des salaires assez bas. Quoi qu'il en soit, en fin de compte il faudra bien trouver un terrain d'entente pour que cette loi soit promulguée. Il en est de l'intérêt général, sans perdant ni obligatoirement de gagnant. Il s'agit d'un juste équilibre, du bon sens, de la réalité existentielle de nos concitoyens et que chacun assume ses devoirs, tout en faisant respecter ses droits. C'est à ce prix que l'on obtiendra la paix sociale dans notre pays.

Présence de l'armée Française de plus en plus contestée au Mali:

Paulo #Sécurité

articles OF 5/01/15 Sahel: l'armée française s'installe durablement.

OF 6/01/15 Paris s'implique dans la lutte contre Boko Haram

En ces temps de disette, de restriction budgétaire et de diminution de leurs effectifs, nos forces armées sont de plus en plus sollicitées:

On ne peut pas dire que la Défense Nationale soit favorisée, lors de l'élaboration du budget de la nation. Bien au contraire, des coupes sombres budgétaires sont apparues dans leurs budgets de fonctionnement et d'investissement. Sans compter les suppressions d'effectifs, sans commune mesure avec d'autres Ministères.

Il n'en demeure pas moins vrai que nos forces armées sont reconnues comme une des meilleures au monde. Nos militaires font des prouesses, là ou d'autres auraient baissé les bras depuis longtemps.

Leurs engagements dans la lutte antiterroriste islamique en Syrie et en Irak (DAESH), au Niger et au Tchad (Boko Haram), leurs implantations en Mauritanie, au Burkina faso, Mali, Tchad, Niger, Centrafrique, en font l'une des composantes les plus importantes impliquées dans les opérations baptisées "Barkane", estimées à 1,1 milliard d'Euros en 2014.

Questions que l'on se pose:

- Quelles sont les économies réalisées dans ces différentes opérations militaires;

- pourquoi sommes nous toujours en 1ère ligne sur le continent africain;

- pourquoi sommes nous l'un des seuls pays de l'Europe à prendre part à la lutte antiterroriste en Afrique;

- Est-ce simplement un choix de notre politique extérieure qui mettrait la France au premier plan de la lutte antiterroriste.

Et après, qu'attendons nous en retour? La sécurité de notre pays, mais pas seulement, puisque les autres pays Européens en bénéficieront également.

Alors, devrions nous être les seuls à supporter le fardeau humain , matériel et financier, engagé dans ces opérations militaires?

c'était il y a 5 ans, depuis les choses n'ont pas tellement évolué. Notre armée est toujours en première ligne au Mali pour lutter contre le terrorisme, dans la région du Sahel Occidental (Mauritanie, Mali, Burkina-Faso, Niger, Nigéria, Tchad) même si nous ne sommes pas engagés dans tous ces pays, les terroristes eux y prospèrent et passent de l'un à l'autre, sans rencontrer de vrai résistance. Il peuvent ainsi commettre leurs crimes contre l'humanité, en tuant aussi bien des civils innocents, que des militaires sous équipés et mal entraînés aux opérations de combat.
Si l'OTAN est partiellement présente, nous sommes le seul pays Européen engagé militairement sur ces vastes territoires désertiques, difficilement contrôlables.
De surcroît, si l'on prend l'exemple du Mali, sa population nous est complètement hostile et demande le départ de nos militaires.
Alors, je me pose une question assez simple, s'ils ne veulent plus de nous, qu'attendons nous pour faire rentrer nos soldats à la maison, au lieu de les laisser se faire tuer, pour protéger des personnes qui ne veulent plus de notre présence chez eux.
Ce serait aussi l'occasion de faire rapatrier tous les Maliens qui ont trouvé refuge et protection chez nous, alors qu'ils devraient être chez eux pour défendre leur pays.
Une fois encore, ne nous trompons pas de combat!.

Afficher plus d'articles

Facebook Twitter RSS Contact