Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Réconcilier le peuple avec ses gouvernants:

Paulo

Réconcilier le peuple avec les dirigeants

Ce n'est pas en les pressant comme des citrons que l'on va réconcilier nos concitoyens avec leurs dirigeants. La démocratie est devenus un vain mot, surtout dans la bouche de ceux qui l'utilise à tout va, surtout quand ça les arrange. Nous sommes plutôt dans une forme d'autocratie, quand les décisions sont prises de manière unilatérale, sans débat ni consultation, s'arrogeant le principe: " je dis, je fais et vous vous taisez".

Le peuple c'est ce que veut dire la démocratie et voit bien que l'on veut de plus en plus le priver de ses droits, comme manifester, faire grève ou tout simplement faire entendre sa différence. Il faudra bien qu'un jour nos dirigeants comprennent que leur majorité parlementaire, ne leur donne pas tous les droits et que même s'ils ont une majorité , le peuple lui voudrait bien que de temps en temps on prenne le temps de l'écouter. Il dénonce trop de restriction, trop de taxes et pas assez de pouvoirs d'achat.

Tenir un cap c'est bien, c'est la meilleur façon d'arriver au but que l'on s'est fixé. Mais les grands navigateurs vous le diront, quand la tempête gronde, il est sage de savoir changer de cap pour arriver à destination et surtout éviter le naufrage.
A bon entendeur, écoutez la sagesse.

J'aime une vidéo @YouTube : "Y sont où mes...

paul Piat

Contre toute attente, les gilets jaunes occupent le terrain et se font entendre

Paulo

Contre toute attente, les gilets jaunes occupent le terrain et se font entendre:

Le 14 novembre, je mettais en garde nos responsables: "ne pas pousser le peuple à bout, car la violence que vous allez engendrer par vos mesures, peut devenir difficilement contrôlable".

J'ai pu voir quelques gilets jaunes et j'ai échangé avec eux. Ils sont déterminés, surtout depuis la mort d'un de leur membre. Ils bloquent des ronds points, mais également l'accès de grandes surfaces. Ils sont décidés d'aller encore plus loin s'il le faut, pour se faire entendre. Je pense que nous allons entrer dans le dur, comme je le craignais.
C'est un mouvement de jacobinisme qui ne dépend d'aucun parti politique et d'aucune organisation syndicale. Il émane du peuple et répond a ses attentes.
Si le mouvement se durci le gouvernement assurera une bonne part de la responsabilité dans ce conflit.
Est ce qu'il sera capable d'en tirer les enseignements et répondre aux attentes du peuple?

Publié depuis Overblog et Instagram

piat1508

Gilets jaunes, les blocages des routes seront sanctionnés:

Paulo

Gilets jaunes, les blocages des routes seront sanctionnés:

on sent un peu de fébrilité chez le premier Ministre.

Alors comme ça, on va sanctionner les personnes qui manifestent pour défendre leur pouvoir d'achat.

Je serais tenté de rappeler le 2 poids et 2 mesures avec cette sanction envisagée. Car pour nous ancien voisin de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ce n'est pas une journée de blocage que nous avons eu sur une départementale qui traversait la ZAD, mais plusieurs années. A cette époque, les écologistes trouvaient ça juste et légitime.

Alors de grâce Monsieur Edouard Philippe, je comprends que ce mouvement ne vous plaise pas, car il met en évidence toutes les mesures que vous avez prises, qui sanctionnent une partie de nos concitoyens.

Ils veulent vous rappeler qu'ils n'en peuvent plus de vos taxes et prélèvements divers, qui les pénalisent, augmentent le coût de la vie et réduit sérieusement leur pouvoir d'achat.

Est ce que c'est compliqué pour une personne comme vous, que je crois intelligente et cultivée, de comprendre que dans notre société, il y a des gens qui souffrent, à cause de l'accumulation des mesures contraignantes que vous et votre gouvernement, ne cessez de prendre.

Prenez garde à ne pas pousser le peuple à bout, car la violence que vous allez engendrer par vos mesures, peut devenir difficilement contrôlable.

J'aime une vidéo @YouTube : "PARODIE d'Actu !!...

paul Piat

J'aime une vidéo @YouTube : "cérémonie du 11...

paul Piat

Quand on piétine le peuple, la colère gronde:

Paulo

Quand on piétine le peuple, la colère gronde:

Lors de son passage dans la ville d'Albert (somme), un groupe de manifestants, essentiellement composé de retraités qui souhaitaient s'entretenir avec le Président, on été expulsés manu militari par les CRS, afin que notre Président, accompagné de la première Ministre du Royaume Uni, Theresa May, puissent déjeuner tranquillement et que leur repas ne se transforme pas en indigestion de quolibets disgracieux et injurieux.

Une fois encore, lors de son déplacement, notre Président déclenche un mouvement de colère et de mauvaise humeur, alors que les manifestants veulent se faire entendre.

Ils profitent de son passage pour dénoncer des mesures injustes et confiscatoires.

Nouvelles polémiques du Président Macron:

Paulo

Nouvelles polémiques du Président Macron:

Où qu'il aille, quoi qu'il dise, son passage sur les lieux funestes de la grande guerre et ses déclarations, déclenchent de nouvelles polémiques.

Cette fois, c'est l'opportunité de rendre hommage au Maréchal Pétain, dans le cadre du centenaire de l'armistice de 1918.
Si l'on s'en tient au contexte de l'époque, alors oui, il est incontestable que durant la grande guerre, le Maréchal Pétain a fait partie des grands chefs militaires et que son nom est associé à la bataille de Verdun.

Il n'en demeure pas moins vrai que Georges Clémenceau, alors Président du Conseil, lui préfèrera le général Foch, qu'il placera au dessus de Pétain, en mars 1918, en déclarant que Foch allait nous sauver, car il trouvait Pétain trop pessimiste.

Jean-Yves Le Naour, historien spécialiste de la première guerre mondiale, reconnaît que Pétain avait eu raison dans sa stratégie. Dans une de ses citations, il déclare: "le vrai héros de cette guerre, c'est le poilu dans sa tranchée, qui subit mais qui, par devoir, sort de cette tranchée pour défendre sa patrie".

Seulement voilà, le Maréchal Pétain à collaboré avec l'ennemi, au cours de la seconde guerre mondiale et que son gouvernement du temps de l'occupation, aurait facilité la déportation de milliers de juifs, vers les camps de la mort.

A la fin de la Guerre, lors de son procès pour intelligence avec l'ennemi, il sera condamné à mort, mais compte tenu de son grand âge et de son passé durant la grande guerre, la sentence ne sera pas exécutée et il terminera sa vie dans un fort à L'Ile d'Yeu où il décèdera le 23/07/1951.

Ce Maréchal de France au passé glorieux, sera frappé d'indignité, une mesure qui entraînera la perte de son titre de Maréchal de France, ainsi que toutes ses décorations.

Par Mansuétude, le Général de Gaulle acceptera qu'il soit inhumé avec ses attributions de Maréchal de France.
Ainsi se termine la vie et le passé glorieux d'un valeureux soldat de la grande guerre.

doit on récupérer les enfants du califat:

Paulo

Doit on récupérer les enfants du Califat:

On les appelle les "Lionceaux du califat". Certains d'entre eux ont accompagné leurs parents qui rejoignaient l'EI, d'autres sont nés sur les territoires occupés par L'EI (Syrie, Irak).

Il s'avère que l'EI a été défait sur une bonne partie des territoires occupés. Soit ils ont été tués durant les opérations, soit ils ont été fait prisonniers avec leur famille.

La question qui se pose, doit on récupérer ceux qui font l'objet d'une poursuite judiciaire, dans les pays où ils sont détenus par les forces libératrices Kurdes.

Les familles des prisonniers craignent pour leur vie, car ils peuvent être condamnés à mort. La justice du pays n'est pas tendre envers ces anciens terroristes qui ont perpétré des actes odieux, durant la période où ils occupaient le pays.

De bonnes âmes sont prêtes à les accueillir et les prendre en charge, afin de les rééduquer.

Sauf que ces jeunes mineurs ou jeunes adultes ne connaissent qu'une seule doctrine, le chahada "profession de foi de l'islam", dont elle constitue le premier des cinq piliers, il n'y a pas de divinité en dehors de dieu et que Muhammad est l'envoyé de dieu.
On leur a appris à combattre les infidèles, les mécréants et en priorité, les chrétiens.

Il ne sera pas possible de récupérer moralement ces jeunes qui ont été conditionnés, pour appliquer la loi coranique "la charia", la loi d'un islam radical.

Sans compter la crainte permanente du passage à l'acte, ce qui en fait de futurs terroristes en puissance et des individus qui viendront grossir la liste des fichés "s".

Si nous acceptions ces jeunes, on pourrait les comparer aux vers qui pénètrent dans les fruits et les pourrissent de l'intérieur. Alors, gardons nous de laisser les vers pénétrer dans le fruit (France), cela nous évitera d'avoir à les traiter pour l'éradiquer.

Afficher plus d'articles

Facebook Twitter RSS Contact