Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

Lorsque l'on parle de Guerre:

Paulo #Sécurité
Lorsque l'on parle de Guerre:
La première chose qui vous vient à l'esprit, c'est qu'il y aura des morts. Beaucoup de notre jeune génération n'ont pas connu de guerre et découvre qu'elle fait des morts.
Dans le contexte de cette pandémie COVID - 19, on s'aperçoit à la lecture des informations, que nos morts n'ont pas tous le même retentissement.
Ceux dont la mort provient du COVID - 19 et qui sont en première ligne pour prodiguer les soins, font les éloges de nos élus et l'objet de mesures particulières.
Quant à nos soldats qui sont tués en service au Mali et qui sont morts pour la France, ils n'ont droit qu'à une information de presse laconique, sur leur disparition, au service de leur Patrie.
Le texte ci-joint de l'ASAF fait part de cette différence entre nos morts.

A situation particulière = décision particulière:

Paulo #Société
Situation particulière = décision particulière:
Bien sur, on peut comprendre qu'une situation particulière doit être gérée avec pragmatisme, cohésion et efficacité.
La situation sanitaire dans laquelle se trouve notre pays, ne souffre d'aucun amateurisme.
Un gouvernement est fait pour prévoir, décider et agir.

Veut on museler la Presse et pourquoi:

Paulo #Société
Veut on museler la Presse, et pourquoi:
Veut on une presse muselée à la méthode Polonaise, si on veut prendre un modèle d'une presse Européenne, ou bien laisser la liberté d'expression d'une presse ouverte par tous les médiats, comme cela doit être le cas dans un pays démocratique.
Les Fake News dénoncées par le gouvernement ne viennent pas obligatoirement de la presse Locale, Régionale ou Nationale.
On pourrait aussi dénoncer certaines informations gouvernementales, souvent contredites et reprises par ses mêmes services, qui prêtent à confusion, suite aux annonces faites par des porte-paroles, qui maitrise mal leur sujet.
Trop d'annonces donnent une impression d'amateurisme, surtout lorsqu'elles émanent des personnes qui ne sont pas toujours des scientifiques avisés, qui parfois eux mêmes doute du bien fondé de certaines informations, laissant le grand public dans l'incertitude, jusqu'à penser que le gouvernement crée ses propres Fake News.
Certes, tout le monde se pose des questions sur une pandémie dont on a beaucoup de mal à maîtriser les effets.
Le déconfinement annoncé risque peut être d'avoir une incidence sur un rebond du virus. Tout le monde attend avec impatience de pouvoir reprendre un peu plus de liberté. Il suffit pour s'en rendre compte, d'observer le comportement de certaines familles, avant même le début du déconfinement, elles se déplacent en groupe, sans masque et sans distanciation entre elles.
Sans être un spécialiste de la décontamination, on peu craindre un rebond spectaculaire du Covid-19. C'est l'avenir qui nous l'apprendra!.

D'information en désinformation:

Paulo #Société
d'information en désinformation:
Est ce que le gouvernement produit lui même ses propres fake news.
Depuis le début de cette pandémie qui est certes pas facile à gérer.
La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, nous abonde de nouvelles qui sont souvent reprises par le Gouvernement.
Ne pourrait on pas donner directement la parole aux Ministres concernés par le sujet, car comme dit le proverbe mieux vaut faire confiance au bon dieu qu'à ses saints.
Si la porte-parole du gouvernement est prolixe, par contre elle n'est plus audible et pollue le discours politique.
Chaque nouvelle apporte son lot de contradiction. On a l'impression d'avoir à faire à des amateurs et pour le coup, le grand public ne s'y retrouve plus, dans toutes ces contradictions et ne sait plus sur quels pieds danser.
Je sais qu'il existe le pas de deux, le pas de côté mais je ne connaissais pas encore, le pas de travers. Si on veut nous faire danser, il vaudrait mieux battre correctement la mesure.

2ème vague du coronavirus:

Paulo #Société
2ème vague du Coronavirus:
Après cette période de confinement, arrive celle du déconfinement tant attendu par bon nombre de français. Il paraît probable que nous n'échapperons pas à cette 2ème vague du virus. La question que tout le monde se pose, sera t elle plus violente que la première, tout dépendra du comportement de nos concitoyens, des mesures d'hygiène, de la distanciation qu'ils prendront, lors de leur déplacement et sur les lieux de travail, dans les écoles, dans les magasins et les établissements qui seront autorisés à ouvrir.
On sait que la propagation se fait par contact aussi, on se pose la question: est ce que l'on pourra éviter ces contacts. Quoi qu'il en soit, nous sommes au tournant du chemin et saurons nous prendre le bon virage.
C'est la suite des événements qui nous le dirons
Un conseil toutefois, porter un masque, garder au maximum, la distanciation avec les autres personnes, laver vous régulièrement les mains. Bon courage à tous et gardons espoir d'arriver au bout de ce maudit tunnel de la pandémie Codiv 19.

Rôle du Maire pour faire face au Covid - 19:

Paulo #Société
Le rôle du Maire pour faire face au Covid-19:
En attendant la déclaration prévue ce soir à 17h.30 par le Premier Ministre, accompagné du Ministre de la santé. Ils aborderont le sujet du déconfinement après le 11 Mai prochain.
L'exécutif devra répondre aux nombreuses questions que se posent les Français: Qui, où, quand et comment sortiront nous du confinement?
Un vrai casse tête "chinois", un exercice de haute volée, auquel ils devront se soumettre.
Pour les aider dans cet exercice, ils peuvent compter sur de nombreux échelons administratifs, qui serviront de courroie de transmission, dont les Maires qui se trouvent au plus près de leurs administrés.
Une fois encore, on peut souligner le rôle important que joue le Maire et son Conseil Municipal pour aider, contrôler et favoriser la mise en place des décisions gouvernementales.

La vérité oui, mais dans la dignité:

Paulo #Société
La vérité oui, mais dans la dignité:
La vérité, c'est quoi:
- ce à quoi l'esprit peut et doit donner son assentiment;
- Connaissance conforme au réel; son expression.
J'ai 77 ans et j'ai toujours été un Républicain, dans le sens littéral du terme. Cela remonte à la création par le Général de Gaulle du (RPR).
Depuis lors, bien des événements se sont produits. Malgré tout le parti a continué d'exister sous différents sigles et a tenu le cap.
Depuis l'avènement de Monsieur Emmanuel Macron et le mensonge de François, Fillon, qui a conduit à la déstabilisation de notre parti, les Républicains ont vacillé sur leur socle et permis la création d'un parti hybride (LREM).
Je n'arrive pas à me reconnaître dans cette nouvelle version, mi-droite, mi-gauche, s'alliant aussi bien avec des anciens LR, des socialiste, des écologistes, et des centristes. Comme disait mon père, une vache n'y retrouverait même pas son veau.
Ma question est simple:
dans un an on se retrouve pour la nouvelle élection Présidentielle. Alors, avons nous au sein de ceux qui restent fidèles aux valeurs de nos origines RPR, un candidat capable d'affronter le candidat en place, ou alors devons nous laisser s'affronter LREM et le Front National de Marine Le Pen. Si c'est le cas, je pense que nous aurons beaucoup d'abstention ou de vote nul.

Pourquoi met on en doute les résultats probants du Professeur Didier Raoult:

Paulo #Société
Malgré les réticences de l'Agence Nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé. Les traitements appliqués par le Professeur Didier Raoult de Marseille, parle d'eux mêmes et sont la preuve de leur efficacité, pour sauver des vies. Sur 1061 patients, la guérison a été observée chez 973 personnes en dix jours.
Il suffit de lire les résultats affichés pour s'en convaincre. Il faut que chacun de nos Professeurs, chercheurs en virologie, se rende à l'évidence, pour l'instant le seul à obtenir de tels résultats, c'est bien le Professeur Didier Raoult.
Même si nous ne faisons pas partie du sérail des scientifiques, cela ne nous interdit pas de penser, qu'il serait préférable de bénéficier du traitement du Professeur Didier Raoult, que de ne pas avoir de traitement du tout, c'est à dire le peu de chance de s'en sortir.
Il serait peut être temps que tout le monde se mette d'accord pour trouver des solutions qui permettraient de sauver encore plus de vie.

La Province, une planche de salut pour nos citadins:

Paulo #Société

la province, une planche de salut pour nos citadins:
C'est curieux ce comportement de nos amis Parisiens, dont certains déclaraient ouvertement leur hostilité envers les Provinciaux et le monde paysan, allant jusqu'à l'ultime insulte pour dévaloriser ses habitants, de "Péquenaud".
Ils sont maintenant les premiers à vouloir envahir nos campagnes, nos bords de Mer et la Montagne, pour fuir le danger de la promiscuité dû au coronavirus, dans nos villes.
Comme dans le film, je vous trouve très beau, ils changent de comportement et ils trouvent très beaux nos "Péquenaud".
Ce comportement nous rappelle la période de disette, pendant la seconde guerre mondiale et le marché noir, quand chacun, pour améliorer ses conditions de vie, allait récupérer auprès de nos paysans, une douzaine d'oeufs, une livre de beurre, une volaille ou quelques kilos de pommes-de-terre, même s'ils faisaient parfois payer le prix fort.
Le paysan était respecté car c'était lui qui faisait vivre le pays et soulageait le manque de nourriture dans nos villes.
Si le contexte n'est pas le même, le comportement de nos citadins a quelques similitudes avec ceux des temps de la dernière guerre.

Qui peut survivre et qui doit on laisser mourir:

Paulo #Société

Qui peut survivre et qui doit on laisser mourir:
C'est une question qui flottait dans l'air, un peu comme une odeur nauséabonde.
Le tri sélectif des malades du coronavirus, en fonction, de leur âge.
C'est quelque chose qui est admis, d'une manière non officielle, mais qui est bien réelle, en période de surchauffe dans les hôpitaux et le manque de respirateur artificiel. Il a bien fallu faire des choix, ente une personne de 60 ans et une autre de 70 ans, on privilégiera celle de 60 ans qui aura le plus de chance de s'en sortir, et puis les vieux ont fait leur vie, il faut donc laisser la place aux jeunes.
Alors je me dis, arrêtez vos "conneries", quand vous dites: ah! tu ne fais pas ton âge, mais là on regarde ta date de naissance et tu te dis,merde, ça va être mon tour.
En y réfléchissant bien, on ne peut pas en vouloir à ceux qui sont confronter à ce genre de situation tous les jours. Egalité des soins pour tous, oui dans une situation normale.
Une fois que tout redeviendra normal, on cherchera pourquoi on a pas toujours pu faire face à une situation particulière et sans doute comme d'habitude on cherchera des coupables. Que chacun prenne ses responsabilités

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>
Facebook Twitter RSS Contact