Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

securite

Les policiers Nantais répondent à Madame Le Maire:

Paulo #Sécurité

Les policiers Nantais répondent à Madame le Maire:


Suite aux évènements qui se sont produits à Nantes et qui mettent la ville en émoi. On peut citer l'usage d'armes à feu de gros calibre, incivilités permanentes, notamment dans les transports, coups et blessures, vols, viols, usage de stupéfiant etc....
Devant un tel déchaînement de violence, Madame le Maire s'en est inquiétée, à juste titre d'ailleurs.


Elle a rappelé dans un communiqué de presse qu'en 2014, elle avait demandé un renfort de policiers et qu'elle attendait toujours ce renfort.


Aujourd'hui, le syndicat de la Police Nationale Alliance s'étonne du questionnement de Madame Le Maire (Johanna Rolland ) et l'informe que les 54 policiers prévus sont bien arrivés (confirmation de la Préfecture), mais qu'ils ne sont pas affectés dans les seules limites de la ville de Nantes. Ils sont répartis sur l'ensemble des Commissariats de la Communauté Urbaine. On peut citer ceux de Saint-Herblain, Orvault, Rezé, pour renforcer les effectifs de ces Commissariats.


Je pense que la ville de Nantes devra trouver d'autres solutions pour améliorer la sécurité de ses administrés.


On en revient toujours à la promesse électorale de Madame Johanna Rolland. Elle prévoyait dans son programme, la création d'îlotages de sécurité, avec ses policiers municipaux. Cette solution serait rassurante pour les occupants d'immeubles dans les cités où se répètent assez souvent, les incidents dont on vient de parler. Mieux vaut montrer la force que d'avoir à s'en servir.


Autres possibilités, installer des caméras de surveillance, dans les zones à risque. Cela ne devrait pas être difficile et moins coûteux qu'un miroir d'eau.


Si elles n'empêcheront pas les incivilités , vols ou violences avec arme. Les enregistrements pourront être exploités sur réquisition de la justice et fournir de précieux renseignements aux forces de l'ordre, chargés des enquêtes.


Cette pratique existe déjà dans certaines communes suburbaines de l'agglomération Nantaise et leurs exploitations ont permis l'arrestations d'auteurs de vols et de délits divers.
Cet investissement pour l 'intérêt général serait compris et admis par tous les Nantais et en particulier, ceux qui ne supportent plus ces exactions à répétition.
Prévoir, agir coordonner sont des règles qui s'appliquent aussi dans le domaine de la s
écurité.

Lutte contre le délit de faciès:

Paulo #Sécurité

Lutte contre le délit de faciès:


Les policiers et les gendarmes vont être équipés de "caméras piétons", pour éviter les délits de "faciès".


Mais au fait, de quel côté de la caméra doit on se trouver, pour évoquer le délit de "faciès".
On a tendance à le reprocher aux policiers et aux gendarmes, sauf que la caméra est bien dirigée vers ceux qui sont censés être soumis à un contrôle d'identité.


Alors, je peux vous dire que 9 fois sur 10, les policiers et les gendarmes, sont souvent insultés, provoqués, harcelés, victimes de rébellion, frappés, sans compter les violences physiques, jets de pierre, de cocktail Molotov, quand ce ne sont pas l'usage d'armes à feu et les blessures graves qui en résultent. Parfois au cours de ces échanges, ils peuvent être tués. Eux se servant d'armes de poing faites pour neutraliser et les antagonistes, avec des armes de guerre, du type Kalachnikov, faites pour tuer.


Alors, des "caméras piétons" portées par les policiers et les gendarmes, pourquoi pas?
Elles seront à n'en pas douter révélatrices que les soit disant délits de "faciès", ne sont pas toujours du côté de ceux que l'on voudrait nous faire croire.


Il faut arrêter de culpabiliser deux corps d'Etat qui exercent une profession où ils risquent leur vie, pour souvent protéger celle d'autres personnes.


Je conclurai : ne vous trompez pas de cible. Il ne s'agit pas de jouer aux gendarmes et aux voleurs, mais bien de permettre aux policiers et aux gendarmes d'exécuter leurs missions en toute sérénité.

Encore une fusillade et des morts à Marseille:

Paulo #Sécurité

Encore une fusillade et des morts à Marseille:


Quand la faiblesse, l'impunité et le laxisme sont devenus les seules réponses à la délinquance, la criminalité et les incivilités permanentes dans notre pays.


Quand on en fait plus pour les truands et les taulards, que pour leurs victimes.
Alors oui, nous arrivons à un point de non retour dans l'application des peines.


Quand comprendra - t - on enfin, que la rigueur doit être la seule réponse à tous ces actes de grand banditisme et qu'il serait temps de redonner les moyens humains et matériels, aux forces police et de gendarmerie, pour qu'elles accomplissent au mieux leur mission de protection des personnes et des biens.


Je parlais il n'y a pas si longtemps de "chienlit" dans notre pays, et bien je crois que nous y sommes arrivés.

Le petit Chicago Nantais:

Paulo #sécurité

Le petit Chicago Nantais:
Depuis quelques temps, des armes de gros calibre crépitent régulièrement dans les quartiers de La Bottière et Malakoff à Nantes. Ces coups de feu répétés, aussi bien de jour comme de nuit, se font s'en doute entre bandes rivales qui cherchent à annexer des territoires où on lieu des échanges et la vente de drogue pour les consommateurs.


Les dealers y sont à pieds d'œuvre et circulent dans ces quartiers, en toute quiétude.
Les recettes qu'ils tirent de ce trafic provoquent des affrontements entre bandes rivales.


Ce ne sont pas les seuls lieux où les dealers sont actifs et où des coups de feu ont été échangés. On pourrait citer entre autre, Les Dervallières, Bellevue. Tous ces quartiers sont des plaques tournantes pour l'approvisionnement en drogue, dans le milieu Nantais.


Ce qui ,est inquiétant, ce sont les conséquences de l'usage d'armes de gros calibre. Pour l'instant, aucun mort n'est à déplorer, dieu merci. Cela n'exclue pas une bavure dans ces quartiers à forte densité de population.


Bien sur la police est à la manœuvre. Leurs effectifs ne leur permettent pas d'assurer une présence sur le terrain, 24h. sur 24h. dans ces quartiers "sensibles".


On peut en appeler à la responsabilité de la Mairie de Nantes qui, en son temps, prévoyait d'organiser des ilotages de sécurité, avec ses policiers municipaux. Même s'ils n'ont pas les mêmes responsabilités que la Police Nationale, leur présence sur le terrain, pourrait rassurer la population et gêner les dealers.
Prévoir, c'est savoir anticiper les évènements graves. C'est de la responsabilité de Madame le Maire de Nantes, de prendre des dispositions pour assurer la sécurité de ses administré
s.

Quand les gens du voyage dictent leurs lois:

Paulo #Sécurité

Les gens du voyage dictent leurs lois:


Il fallait s'y attende, dès lors qu'une autorisation de sortie de prison avait été accordée à un détenu de la communauté des gens du voyage.
On se souvient que sous la pression de cette communauté, le blocage de l'autoroute A1 à Roye dans la Somme, la justice avait autorisé que l'un dès leurs puisse assister aux obsèques de son père.
Il faut se rappeler qu'à l'origine de cette affaire, une personne de leur communauté avait tué trois membres d'une même famille, ainsi qu'un gendarme qui intervenait sur les lieux de cette lamentable affaire.


L'histoire se répète avec de nouvelles violences à Moirans (Ysère), où une communauté des gens du voyage exige la sortie de prison pour l'un des leurs, afin qu'il puisse assister aux obsèques de son frère. Pour faire céder la justice qui n'aurait pas accordée cette sortie, ils ont déclenché de violents incidents, voitures brûlées sur les voies de chemin de fer, ainsi que sur les accès menant aux voies ferrées. Ils se disent prêts à recommencer, si d'ici jeudi, jour des obsèques, ils n'ont pas obtenu satisfaction.


Nous sommes devant une répétition de violences gratuites, par des individus qui ne reconnaissent pas les lois de la République, mais qui appliquent celles qu'ils ont l'habitude d'utiliser, la force et la violence.


Encore une fois, la faiblesse de la justice et de l'état, favorise ce genre de revendications, par des individus qui ne s'encombrent pas de textes lois, dont ils n'ont rien à faire. Ils entendent mener une guérilla urbaine pour obtenir satisfaction.


Il n'y a pas deux poids et deux mesures:
- C'est de ne pas céder aux revendications;
-C'est d'investir leur campement, avec tous les moyens appropriés, sachant qu'ils sont souvent armés et qu'ils n'hésitent pas à utiliser leurs armes, contre les forces de l'ordre;
- Enfin, appréhender les auteurs des troubles publics et les déférer au plus vite devant un magistrat instructeur, pour leur mise en examen.
Force doit rester à la loi. Aucune faiblesse de la part de nos dirigeants, devant de telles actions, ne saurait être
tolérée.

Le quai de tous les dangers:

Paulo #Sécurité

Le quai de tous les dangers:


Le quai des Antilles et le hangar à banane , seraient ils devenus le quai de tous les dangers, pour les fêtards noctambules Nantais.
Il y a quelques mois déjà, un jeune homme était poignardé à la sortie de la discothèque LC Club.


Cette fois-ci, c'est un autre jeune homme qui vient de perdre la vie, à la suite de coups violents portés au visage et de coups de pieds au thorax, alors qu'il était au sol.
Cette violence gratuite, pour des faits futiles, regards trop appuyés ou échanges verbaux, arrivent souvent sous l'emprise de l'alcool, voir de stupéfiants, quand ce n'est pas les deux. Il déclenchent des rixes avec échangent de coups qui peuvent entraîner la mort.


Peut on accepter cet état de fait, qui se reproduit à peu près chaque week end, au moment de la fermeture des établissements festifs.


Pour le coup de couteau , il y a quelques mois, c'était déjà à la sortie de la discothèque LC Club.

Les vigiles présents n'ont pas pu empêcher cette rixe. Leur rôle se cantonne à faire en sorte que tout se passe bien à l'intérieur de l'établissement. Ils n'interviennent pas sur la voie publique, sauf s'il faut porter secours à une personne en danger. Leur intervention n'a pas pu éviter les coups reçus par la victime, mais ils ont pu maîtriser certains des auteurs de ces coups, jusqu'à l'arrivée de la police.


Ce secteur du quai des Antilles n'est pas suffisamment sécurisé. Si la Police Nationale et les tournées nocturnes de la Brigade anti criminalité (BAC) ne suffisent pas. Madame Johanna Rolland Maire de Nantes, à en charge la sécurité de ses concitoyens et doit prendre les mesures conservatoires qui s'imposent, pour que de tels faits de violences urbaines ne se reproduisent pas.


Pour ce faire, elle dispose de moyens humains et matériels, la Police Municipale. La présence de policiers municipaux, surtout aux heures de fermeture de ces établissements, serait un moyen d'éviter que ne se reproduisent ces rixes à répétition et les incidents graves qui en découlent.


Nous attendons que de telles mesures soient prises, afin que nos enfants ne soient plus exposés aux comportements barbares de certains individus.


Ma question: Combien faudra t il de morts et de blessés graves pour qu'enfin une décision ne soit prise par nos élus locaux Nantais. C'est bien de leur responsabilité dont il s'agit!.....

Justice, une affaire chasse l'autre:

Paulo #sécurité

Une affaire chasse l'autre, ce genre de dysfonctionnement de la justice devient monnaie courante.


Si on en parle aujourd'hui, c'est parce que les Médias font le "Buzz", mais en réalité des cas comme celui là on en parle pas , mais pourtant ils sont nombreux.


Cette situation n'est pas faite pour calmer les esprits chez les policiers et les gendarmes.
La manifestation d'hier est la démonstration d'un ras le bol général.


Je pense qu'il faudra du temps pour redonner confiance à ceux qui sont chargés de faire appliquer la loi, sinon la "chienlit" va s'installer dans notre pays

Il n'est pas question d'opposer la police à la justice:

Paulo #Sécurité

Ne pas opposer la police à la justice:

S'il n'est pas question d'opposer la police à la justice, force est de constater que quelque chose ne fonctionne plus au niveau de la justice.


Il aura fallu plusieurs faits graves, liés aux autorisations de sortie de prison pour qu'enfin, nos politiques, et pas des moindre, puisque la Ministre de la Justice elle même vient de prendre conscience de la gravité du problème.


Elle va demander aux juges d'applications des peines de réduire, voir supprimer ces autorisations de sortie de prison, dont on voit bien qu'elles sont les causes de toutes ces agressions et que leurs auteurs sont des récidivistes de crimes et de délits.


Il est temps de prendre des mesures, pour que cela cesse!.....

Madame Taubira, prête à recevoir les policiers:

Paulo #Sécurité

Madame Taubira, championne de la dépénalisation est prête à recevoir les policiers qui vont manifester devant la chancellerie.


Que va t elle leur dire: "je vous ai compris". Cette expression empruntée par le Général De Gaulle, lui a souvent été reprochée, par ceux déçus qui lui avait confiance en son temps. Certes, nous étions dans un contexte différent.


Si quelqu'un ne doit pas prendre Madame Taubira au sérieux, ce sont bien les policiers qui paient un lourd tribu de la dépénalisation et du laxisme de la justice. Il faudrait déjà que Madame Taubira prenne les mesures nécessaires pour que la justice soit rendu dans les délais raisonnables et que l'on arrête de remettre en liberté des individus dangereux, souvent récidivistes, capable de commettre des crimes et des délits, tout en sachant que leurs peines seront revues à rabais.


Arrêtons le carnage, les policiers et les gendarmes ne doivent pas servir de tir aux pigeons par des individus qui n'auraient jamais du quitter la prison.
Il serait temps de mettre la justice en état de marche et lui permettre de faire son travail correctement, rendre la justice en toute sérénité et sans iniquité!
..

Les "zadistes" de Notre-Dame des Landes agrandissent leu territoire et leur pouvoir de nuisance:

Paulo #Sécurité

Notre-Dame-des-Landes, les "zadistes" agrandissent leur territoire et leur pouvoir de nuisance:


Depuis quelques temps, les "zadistes" se sentent pousser des ailes et franchissent les frontières de Notre-Dame-des-Landes. Depuis samedi dernier, ils occupent une maison inoccupée, propriété de Vinci aéroports, située sur la commune de Grandchamp-des-Fontaines, voisine de Notre-Dame-des-Landes. Ils ont bloqué le carrefour sur la RD 281, au lieudit "Ardillères", afin d'empêcher l'accès à la maison qu'ils occupent.


Tout s'est passé sans intervention des forces de l'ordre, le Préfet ayant demandé qu'elles n'interviennent pas.


Si on en doutait, la situation montre à quel point le laxisme de l'Etat et du gouvernement est démontré et donne raison à toutes ces actions de vandalisme, d'agressions répétées sur les forces de l'ordre, de non intervention sur un vol qualifié , séquestration d'un véhicule et détournement de son chargement (1 tonne de victuaille) vins, alcools et épicerie.
Il fallait bien stocker la marchandise quelque part en lieu sur, pour passer les fêtes de fin d'année. Une sacrée prise de guerre, en soit. Cette nouvelle maison répond parfaitement aux possibilités de stockage et de lieu de réunion en tout genre.


Si, une enquête devait avoir lieu, je conseillerais aux enquêteurs à s'intéresser particulièrement à cette nouvelle maison occupée.


Une fois de plus, on constate que les "zadistes" agissent en toute impunité, avec un accord tacite de certains hommes politiques et la complaisance des autorités locales, qui ont sans doute reçu les consignes, pour ne pas faire de vague, avant les élections Régionales.

Afficher plus d'articles

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>
Facebook Twitter RSS Contact