Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

securite

Caillassage de véhicules de police:

paul piat #Sécurité

Et ça continue:

Il y a quelques jours, 65 fonctionnaires de la police investissaient les quartiers Nord de Nantes (La Bottière). Trois jeunes avaient été interpellés pour des faits mineurs, seul l'un d'entre eux avait été placé en garde à vue, pour détention de cannabis.

Hier, au cours d'une patrouille de surveillance, rue Samuel-de-Champlain, un groupe de jeunes réunis en bas de leur immeuble, à copieusement insulté les fonctionnaires de police.

Appelé en renfort, un deuxième véhicule a fait l'objet de jets de projectiles divers (œufs, cailloux).

Les policiers ont pu interpeller quatre jeunes, âgés de 16 à 24 ans, dont l'un détenait du cannabis.

Que peut-on retenir de cette nouvelle affaire:

- Les quartiers Nord de Nantes, notamment la rue Samuel-de-Champlain sont devenus la plaque tournante du cannabis et des petits dealers Nantais;

-On voit bien que la présence policière, si elle gêne un peu, n'est pas un frein à l'usage, l'expansion et la pratique de la drogue dans ces quartiers sensibles;

- Il faut s'attaquer au nerf de la guerre: l'impunité et l'insuffisance de condamnations, favorisent le développement de cette économie souterraine et l'apparition de réseaux de mieux en mieux structurés qui vivent du marché de la drogue.

A quand une présence policière durable, afin d'éradiquer tous ces réseaux mafieux. Il serait temps d'y penser!..

Gendarmes Mobiles en renfort à Nantes:

paul piat #Sécurité

Un emplâtre sur une jambe de bois.

Bien sur, la présence de ces militaires dans les zones sensibles (Bottière, Malakoff, Bellevue), va rassurer la population de ces quartiers, durant le temps de leur présence.

Néanmoins, ces unités ont pour vocation le maintien et le rétablissement de l'ordre . Elles interviennent en priorité, lors de manifestations, troublant l'ordre public, sur réquisition de l'autorité civile (Préfet).

Elles ne sont pas habilitées à mener des enquêtes, mais peuvent appréhender les fauteurs de troubles et les remettre aux enquêteurs chargé de les entendre et de les présenter aux juridictions compétentes.

Ces unités mobiles sont appelées à intervenir sur tout le territoire National (Métropole et Outre-Mer). Ce ne sont donc pas des unités permanentes, chargées d'occuper le terrain à Nantes.

Seules des unités de police ou de gendarmerie permanentes, avec des enquêteurs habilités (OPJ) , pourront efficacement œuvrer en profondeur, pour démanteler les réseaux mafieux dans ces quartiers sensibles.

C'était le vœux Madame Johanna, Rolland, Maire de Nantes et celui des policiers Nantais qui attendent toujours la promesse de renfort de 50 policiers supplémentaires, qui devraient être affecté à Nantes. Affaire à suivre;

énième agression à Nantes.

paul piat #sécurité

Agressions et menaces sur les quartiers de Nantes, Ouest-France du 11/12/14:

Une nouvelle agression sur fond de rivalité de quartiers.

Un jeune homme de 20 ans du quartier de Malakoff a été pris à partie par une dizaine d'individus. Il a reçu plusieurs coups de couteau et une balle dans le genou. Ces jours ne sont pas en danger. Les faits se sont produits vers 1 heure du matin, dans le centre de Nantes, rue du Maréchal-Joffre.

Nous somme là, en présence d'un règlement de compte entre bandes rivales. Pour l'instant les raisons exactes de cette agression ne sont pas connues.

A l'évidence, on peut penser à plusieurs hypothèses:

- l'usage d'une arme à feu pour blesser ou tuer, n'est pas le fait d'un petit délinquant de quartier;

-Nous sommes en présence d'individus, en lien ou en rapport avec le grand banditisme;

-Il se peut que nous ayons à faire à un différent lié à la protection d'un territoire (drogue, stupéfiant, blanchiment);

-ou à un petit dealer qui ne ce serait pas acquitté de sa dime, etc...

Toutes les hypothèses doivent être passées en revue:

Une fois de plus, un manque évident de moyens pour surveiller ces quartiers sensibles est flagrant.

Ce ne sont pas l'emploi ponctuel de 65 fonctionnaires de police qui va endiguer cette montée en puissance des crimes et délits.

Comme je l'ai déjà signalé dans des précédents articles, seul, des commissariats de quartiers, dotés de moyens matériels et humains de qualité, pourront contrôler et investir ces quartiers, poursuivre et appréhender les auteurs de crimes et délits.

Parallèlement, il faut que la BAC (Brigade anti-criminalité) soit plus présente dans ces quartiers sensibles.

La police intervient dans les quartiers Nord de Nantes.

paul piat #Sécurité

On se souvient de l'intervention de Madame Johanna, Rolland, Maire de Nantes qui, face au degré d'urgence, des violences exercées et de l'usage d'armes à feu, exigeait de l'Etat un renfort policier.

Hier, une soixantaine de fonctionnaires de police, sont intervenus dans les quartiers Nord de Nantes( La Bottière , rue Samuel-de-Champlain). Ce déploiement de force, s'est sodé par 3 arrestations:

- la première à eu un rappel à la loi, pour détention d'une fusée de mortier;

- la seconde, en possession d'un couteau, sera convoquée ultérieurement;

- la troisième a été placée en garde à vue, pour détention de 20 grammes de cannabis.

Conclusion:

- une intervention musclée, bien médiatisée, qui se solde par un résultat très modeste, compte tenu des moyens employés;

- à priori , le déploiement de 65 fonctionnaires de police, ne veut pas dire qu'il s'agit de forces supplémentaires, destinées à lutter durablement, contre ces bandes de petits caïds;

- On peut penser que cela les calmera pendant un certain temps, mais dès qu'ils verront que la présence policière se relâche, ils recommenceront leurs exactions;

- seul, un effectif permanent dans des commissariats de quartier pourra ramener la paix civile dans ces zones sensibles.

Les bandes mafieuses de l'Europe de l'Est.

paul piat #sécurité

Quand les bandes mafieuses de l'Europe de l'Est viennent faire leur marché chez nous. Originaires de Georgie, Tchétchénie, Moldavie, Roumanie.

Elles mettent en coupe réglée nos régions. Une intervention de la JIRS de Rennes (Juridiction interrégionale spécialisée) aidée de la Section de recherches de la Gendarmerie des Pays de la Loire et d'une centaine de gendarmes, viennent d'interpeller un groupe mafieux de 12 personnes. Elles seront poursuivies pour vol et recel en bande organisée et blanchiment.

En son temps, le général commandant la région de Gendarmerie de Bretagne et des Pays de la Loire, déclarait lors d'une interview:

Les atteintes aux biens et en particulier les cambriolages constituent la préoccupation majeure, de l'ensemble des unités de la Gendarmerie. Ce phénomène s'inscrit de plus en plus, dans la logique de réseaux structurés. La délinquance itinérante sous toutes ses formes, est une réalité quotidienne, contre laquelle la lutte est aujourd'hui uje priorité absolue "Sic".

Au regard des résultats obtenus, on peut en conclure que cette lutte commence à porter ses fruits.

Une Gendarmerie vendalisée par des Zadistes

paul piat #sécurité

~~Après l'interpellation par les gendarmes d'un occupant de la ZAD de Notre-Dame des Landes, dans la nuit de jeudi à vendredi, une cinquantaine de ses camarades s'est attaquée, vendredi vers 9h à la gendarmerie de Sautron. Ils ont condamné la porte d'entrée du bâtiment et jeté de la peinture sur les murs. Cinq d'entre eux ont été interpellés alors qu'ils se repliaient vers la ZAD

~~ Quand l'Etat n'est plus en mesure de faire assurer l'ordre et le respect des lois dans le pays, il ne faut pas s'étonner que nos forces de sécurité (police et Gendarmerie) soient la cible privilégiée des casseurs, d'anarchistes révolutionnaires, soutenus par des inconscients politiques, ou extrémistes de tous poils, en prenant le risque de mettre le pays dans un état insurrectionnel. Faut il en arriver à ce qu'un gendarme ou un policier soit tué pour calmer la vindicte populaire. Sommes nous dans l'incapacité de faire respecter l'ordre et la loi dans notre pays, alors que nous envoyons nos forces armées pour faire respecter les droits de l'Homme, à l'extérieur de nos frontières.

Une poignée d'énergumène excitée veulent faire régner la terreur sur Notre Dame des Landes et vont jusqu'à provoquer l'Etat dans ses institutions en s'en prenant aux Forces Républicaines. La réaction doit être immédiate et sans concession. Malheureusement, aucune poursuite immédiate n'a eu lieu. Un sentiment d'abandon de nos forces de l'ordre, je dirais une autorisation de continuer est de fait donnée aux Zadistes puisqu'ils sont protégés. Alors pourquoi se gêneraient ils de casser, détruire, vilipender, insulter, voler aux yeux et à la barbe des policiers, puisque tout leur est permis. Jusqu'où iront-ils pour qu'une réponse ferme et définitive ne soit prise

Interview du Directeur Général de la Gendarmerie

paul piat #sécurité

Le Général Denis, Favier, Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, donne sa version sur les incidents , lors d'opérations de rétablissement de l'ordre à Sivens.

S'il déplore le décès accidentel de Rémy, Fraisse.

Néanmoins, Il apporte son soutien aux Gendarmes mobiles engagés sur le terrain et note au passage leur professionnalisme , lors de ces opérations de maintien de l'ordre.

Il déclare publiquement qu'aucune poursuite judiciaire, ainsi qu'aucune mesure disciplinaire ne seront prises à l'encontre des militaires de la Gendarmerie, force engagée sur réquisition du Préfet et opérant dans un cadre réglementaire prévu par loi.

Cet Officier Général, humaniste et de grande valeur morale, n'hésite pas à s'exposer ouvertement, aux foudres des hommes politiques et au gouvernement.

Il fait la fierté de ses hommes qui reconnaissent en lui le chef incontestable que l'on est prêt à suivre dans sa démarche d'homme d'honneur.

Le Général Denis Favier, Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, donne sa version sur l'intervention des Escadrons de Gendarmrie Mobile à Sivens.S'il déplore la mort accidentelle de Rémy Fraisse, lors d'opérations de rétablissement de l'ordre. Il apporte son soutien au professionnalisme

j'ai mal à la République

paul piat #Sécurité

~~Les manifestants qui parlent si bien des droits de l'homme, devraient prendre connaissance des articles 29 et 30 de la déclaration universelle des droits de l'homme, qui à mon avis, ils confondent avec le droit de tout faire!..

~~Article 29 1. L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein développement de sa personnalité est possible. 2. Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique. 3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 30 Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

Un Wee-kend ordinaire à Nantes.

paul piat #Sécurité

Les noctambules Nantais sont souvent victimes d'agressions physiques et de vols à l'arraché.

Encore 2 nouvelles victimes dans les quartiers chauds de Nantes ce wee kend.

- l'une en retirant de l'argent dans un distributeur de billets (coup de poing suivi du vol de 10€);

- l'autre, au petit matin, s'est fait détrousser par deux individus (vol de son porte feuille, de son portable et de ses chaussures).

Que peut on retenir de ce agressions:

Elle se produisent souvent la nuit, dans les quartiers chauds de la capitale Ligérienne, sur des personnes seules et à des heures avancées de la nuit.

- Un distributeur de billets est souvent le lieu convoité par des individus mal intentionnés. Il faut donc éviter de retirer de l'argent dans les distributeurs en pleine rue et privilégier les distributeurs se trouvant dans le sas d'une banque, où les opérations de retrait sont moins visibles;

- Il faut éviter de rentrer seul, surtout aux heures tardives. Vous êtes la victime idéale pour les détrousseurs de tous poils!..

Le petit chicago nantais

paul piat #sécurité

Comme au temps de la prohibition le quartier nord de Nantes fait parler les armes:

Une nouvelle victime de tirs

c'est en sortant ses poubelles, rue Samuel-de-Champlain, dans la quartier Nord de Nantes, que cette femme est victime d'un tir, la blessant au bras et à la jambe. Elle ne présente que des blessures superficielles, laissant supposer qu'il s'agit d'une carabine à plomb.

La police cherche à savoir d'où provenaient les tirs et si cette personne était particulièrement visée. Il cherche également, l'arme utilisée.

Ces faits se sont produits alors que ce tenait une réunion de crise à la Préfecture de Nantes, suite aux derniers évènements entre bandes rivales. Un dispositif policier va être renforcé et une cellule d'enquête devrait être opérationnelle 7jours/7.

Comment en sommes nous arrivés là:

Il ne se passe plus une semaine sans que des faits d'affrontements entre bandes rivales ne se produisent. L'usage d'armes à feu et d'armes blanches sont monnaies courantes. Un sentiment d'insécurité est palpable dans les quartiers concernés. On voit bien que l'on est arrivé au bout du système et qu'il faut renforcer les moyens de sécurité, de façon à endiguer cette montée de violence. Il faut renforcer les forces de polices d'une façon durable pour qu'elle soit efficace. Trop de laxisme en ce domaine a favorisé tous ces débordements. Il serait temps de prendre conscience de la gravité de la situation, avant d'en arriver à l'irréparable, "la mort d'un innocent".

Afficher plus d'articles

<< < 10 20 30 31 > >>
Facebook Twitter RSS Contact