Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
action citoyenne, sécurité et citoyenneté
articles de presse sur l'actualité en général et la sécurité en particulier

#societe

A force de baragouiner, on finit par y perdre son latin:

Paulo #Société

Dans la baraque du Guignol, le rideau est retombé sur la comédie des élections : le spectacle nous a diverti, mais la pièce est terminée, il faut retourner à la vraie vie. Les spectateurs ont voté…Oui les spectateurs, car ce vote est une mascarade, il ne change rien ni en France ni en Europe.

Tout d’abord les députés élus n’ont pas le pouvoir de proposer des lois : ce privilège est réservé aux commissaires Européens qui ne sont pas élus par les peuples, mais cooptés entre eux avec l’accord des dirigeants dominants : hier l’Angleterre et l’Allemagne, aujourd’hui par l’Allemagne seule…Hélas ! Ce parlement de comédie ne peut qu’entériner les propositions de « Messieurs les commissaires » et malgré son inutilité il nous coûte fort cher. malgré la propagande faite pour sa nécessité, notre participation à l’Europe nous coûte, et ce sont les chiffres qui parlent, plus du double qu’elle ne nous rapporte et notre participation (qui va augmenter avec le Brexit) est responsable d’une bonne part de l’abyssale « dette de la France ».

Lorsque l’on regarde la répartition des forces au sein de cette nouvelle assemblée on constate que la majorité reste la même, les commissaires auto proclamés sont donc toujours assurés que leur idéologie pernicieuse, qui préfère les intérêts de la finance internationale au bonheur et à l’intérêt des populations, sera toujours entérinée par une majorité de députés aux ordres. Il faut d’ailleurs constater que la soupe servie à Bruxelles est bonne, puisque ces « élus », toutes primes confondues gagnent la bagatelle de 15.000 € mensuel, dix fois le SMIG…. ! Lorsque la mangeoire est bien garnie, les chevaux engraissent et restent calmes !

Est-ce cette Europe de l’argent et des magouilles qui ne profite qu’aux banquiers que nous voulons ? Cette Europe ou fleurissent les scandales financiers et alimentaires comme avec les viandes polonaises ? cette Europe où la bien pensance idéaliste et irresponsable ouvre, sans réfléchir aux conséquences pour l’avenir de nos enfants, nos territoires à l’invasion de peuples avides ne nos richesses ? Cette Europe qui renie ses peuples, leurs cultures millénaires, qui renie ses valeurs et se prostitue aux barbares de toutes sortes ; qui n’ose même plus reconnaitre que ces fameux « droits de l’Homme » dont elle parle tant et qu’elle applique si mal sont d’origine chrétienne… !

Non seulement rien n’a changé, mais les pantins qui nous gouvernent n’ont rien appris ni compris : la dictature est en marche ! Nous n’avons plus le droit de nous exprimer, de penser autrement que ce que des lois indignes, votées par des marionnettes, prescrivent.

L’olympe a toujours besoin de plus d’argent et de pouvoir, c’est la logique de tous les tyrans de l’Histoire, heureusement celle-ci nous rappelle que ces tyrans ont toujours mal fini.

Pourquoi, alors que notre dette augmente, qu’il y a de moins en moins de services publics, que les devoirs régaliens sont de moins en moins assurés, l’État ne fait pas de coupes drastiques dans son train de vie, pourquoi dilapide-t-il notre argent, fruit de notre sueur dans un puits sans fond de subventions à des partis et des associations qui ne devraient vivre que des cotisations de leurs membres ? Le clientélisme et l’affairisme ont-il pourri la république ? D’ailleurs ce régime peut-il encore porter le nom de république ? 

Ne nous y trompons pas, les magouilles politiciennes, les scandales financiers et économiques, la fiscalité confiscatoire des richesses produites, le communautarisme et la paupérisation, les flux migratoires incontrôlés, sont en train de faire bouillir la marmite et le couvercle est bien près de sauter, alors malheur à ceux par qui le scandale arrive !

Michel Roger

Toute vérité n'est pas bonne à dire. Pourtant parfois, mieux vaut les dire que de "baragouiner". C'est un peu ce qui se passe avec nos Commissaires Européens, ils baragouinent plus, qu'il ne parle vraiment. C'est aussi un peu la raison de leur salaire mirobolant, laisser leurs auditeurs dans le doute. C'est d'ailleurs pour cela qu'on les appelle des technocrates. Ils emploient des termes que personne ne comprend, à tel point qu'eux mêmes y perdent leur latin.

Les abandonnés et ceux laissés-pour-compte:

Paulo #Société

Les abandonnés et ceux laissés-pour-compte:
On dit toujours que dans un naufrage, les rats quittent le navire.
Et dire qu'il n'y a pas si longtemps, LR étaient le premier parti politique.
En bon stratège, le Président Macron a su diviser pour régner. Cette méthode ne date pas d'hier et LR en sont une des victimes.
Ce qui est désolant, c'est de voir ceux qui étaient à la tête des responsabilités et qui défendaient les idées des Républicains, ont sombré aux charmes des sirènes de LREM.
Il faut croire que pour certains et certaines, le plus important, c'est avant tout d'assurer son avenir politique, quitte à renier leurs engagements d'antan.
Cela n'arrive pas qu'en politique, mais comment voulez-vous faire confiance à des personnes qui changent d'avis, comme on change de chemise.
Ces gens là n'ont pas beaucoup d'amour propre et mettent leur honneur en bandoulière. Cela ne les dérangent pas de laisser au bord du chemin, ceux qui naguère leurs ont fait confiance.
Une fois de plus, ceux qui criaient aux loups, à l'encontre des populistes, laissent la voie ouverte du mécontentement pour aller vers eux, puisqu'ils se sentent abandonnés et laissés-pour compte.
Moralité de cette histoire: ne faites jamais confiance à un homme ou à une femme en politique, si vous ne voulez pas être déçu .
pour clore le débat: vive la République bananière et vive nous.

La jeunbesse n'est pas l'apanage de la République en Marche:

Paulo #Société

La jeunesse n'est pas l'apanage de la République en marche:
François-Xavier Bellamy est tête de liste aux élections Européennes chez les Républicains.
Le charisme de la personne me plait bien. Bien que méconnu des milieux politiques, sa jeunesse peut en séduite plus d'un, surtout chez les Républicains et faire la démonstration que cette jeunesse n'est pas l'apanage de LREM.
Il peut faire la démonstration que le changement peut se faire également chez les Républicains et casser le mite des éléphants dans les différentes formations politiques.
Il devra franchir une nouvelle étape et ravir des sièges de députés à ceux qui se croient déjà installés au conseil Européen.

Cacophonie ne rime pas toujours avec symphonie:

Paulo #Société

Cacophonie ne rime pas toujours avec symphonie:
Hier soir, j'ai voulu suivre l'émission sur le débat organisé sur France 2, avec les 12 candidats qui représentent les têtes de liste aux élections Européennes.
Chacun devait présenter un objet qui devait donner une vision sur le fonctionnement de l'Europe. Des objets aussi insolite qu'improbable. Monsieur Asselineau (UPR) avec ses menottes, Monsieur Philippot (Les Patriotes) avec sa baguette de pain, Monsieur Dupont-Aignan (l'Europe des projets) avec une maquette de l'avion Airbus, pour ne citer que ces 3 là.
Ils avaient tous une obligation de temps de parole à ne pas dépasser. Non seulement, ce temps de parole n'a pas toujours été respecté, mais en plus des invectives fusaient de tous les côtés.
En fait, 3h. 20 d'échanges infructueux, laissant les auditeurs sur leur faim. Un brouhaha et une cacophonie permanente, le genre de débat qui n'apporte rien sur la compréhension de leur programme et une connaissance de la politique Européenne.
Avec de tels débats, on peut comprendre facilement, la déception des auditeurs, qui n'auront rien compris sur le rôle qu'ils entendent donner à la Communauté Européenne.
En conclusion: éviter ce genre de débat qui n'apporte aucun éclairage aux futurs électeurs, pour les élections des Députés Européens.

Delevoye et le chantage à la démission:

Paulo #Société

va t il faire plier le gouvernement. Je voudrais bien voir ça, ce qui prouverait qu'il n'y a que les menaces qui aboutissent, afin d'obtenir satisfaction. D'ailleurs, il suffit pour s'en rendre compte de certains événements passés: la ZAD de Notre Dame des Landes, les manifestations des gilets ,jaunes, pour ne citer que celles là.
A vrai dire, c'est le principe du dernier qui à parlé qui à raison. Ils appellent ça, de l'écoute et de la tolérance

Retraite "chapeau" des grands dirigeants des entrepises du CAC 40:

Paulo #Société

Le fossé se creuse entre les grands dirigeants des entreprises à l'internationale et ceux qui participent à la création des richesses:
Une annonce scandaleuse qui met un peu plus d'huile sur le feu des gilets jaunes.
On a beau être le président de l'exécutif d'Airbus qui, au demeurant, est une grande entreprise à l'internationale, les sommes versées pour son départ (36,8 millions d'euros), sont un camouflet supplémentaire, à ceux qui manifestent pour l'amélioration de leur niveau de vie.
De telles annonces ne peuvent que renforcer le ressentiment de ceux qui se révoltent pour l'amélioration de leur pouvoir d'achat. Les richesses crées sont mal réparties entre les dirigeants et ceux qui les créent. Un gouffre les séparent. Une situation souvent dénoncé mais qui perdure.

Florence Parly "je ne veux pas d'une Europe sans défense":

Paulo #Société

Je ne veux pas d'une Europe sans défense:
Cette déclaration de Madame Florence Parly (O.F. du 15/03/2019)
Ce sujet resurgit régulièrement, comme un vieux serpent de mer, il faut mettre en place une défense Européenne. L'idée ne date pas d'hier. Mais, est-ce que tous les états membres se sentent concernés? qui doit y participer et comment? avec quel moyen et sous quel commandement? Qui décide qui fait quoi et quel sera le montant de la participation, financière, par rapport au "PIB" de chaque état membre. Beaucoup de questions qui restent en suspend. C'est bien d'y penser, mais comment tout cela peut s'organiser. Les bonnes intentions ne suffisent pas, maintenant il faut passer aux actes.
Quid? que faisons nous des accords avec l'OTAN? Certains états membres sont déjà bien engagés avec l'implantation d'un système de défense sur leur territoire (voir les accords passés entre la Pologne et les Etats Unis). Ce serait bien étonnant qu'ils changent leur système de défense. Tout cela semble bien compliqué et difficile à mettre en place.
Pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants, je vous engage à mire l'article de l'ASDAF de Mars 2019* "Défense, l'Europe impuissante"/.

Quand l'homme devient l'esclave de lui même:

Paulo #Société

Quand l'homme devient l'esclave de lui même:
L'analyse du frère Thierry est un message concernant la disparition de nos valeurs, celles qui durant des millénaires étaient basées sur notre culture judéo-chrétienne et qui a laissé en partie la place à celle d'une révolution, culturelle multireligieuse, dans laquelle s'est dissoute la culture ancestrale du judaïsme.
Les changements profond de notre société ont comme point commun, La modernisation, la consommation et l'appât du gain. Ils ont pris le pas sur notre histoire, nos valeurs, notre culture.
Comme toutes les vieilles civilisations, la notre est appelée à disparaître, car elle arrive en fin de vie et fera partie dans les siècles à venir, d'une étude de civilisation passées et dépassées.
L'homme continuera d'exister, mais saura t il tirer profit des erreurs du passé?

En Géopolitique, il y a ceux comme Caroline Colactéros qui veulent sauver le soldat Occident:

Paulo #Société

Cette spécialiste en géopolitique, auditeur de l'Institut des hautes études de la Défense Nationale, traite d'un sujet sensible, l'avenir de l'Occident, face à un monde musulman et  la sauvegarde d'une chrétienté, effectivement en danger.

Elle dénonce au passage, l'abandon de la vieille Europe par les Etats-Unis qui pactisent avec l'Arabie Saoudite , à des fins purement mercantiles de marchand d'armes, faisant passer l'intérêt financier, avant celui des alliances avec le monde Occidental.

L'Europe se sent bien seule, face à la montée des grandes puissances économiques, comme la Chine et la Russie.

L'Europe cherche sa voie et n'arrive toujours pas à trouver l'harmonie qui pourrait lui permettre de faire jeu égal avec les Etats non membre de la Communauté Européenne.

Est ce que l'Angleterre et son Brexit peu affaiblir un peu plus l'Europe? Les états membres ont bien du mal à s'entendre.

Notre Président voudrait fédérer autour de l'espace Schengen, La défense et la démocratie, y arrivera t il?

Les prochaines élections Européennes seront peut être le nouveau point de départ, d'une Europe renouvelée, réunie et travaillant de concert, dans l'intérêt des Européens.

Le lycée de Carquefou s'appellera bien, le lycées d'Estienne d'Orves.

Paulo #Société

Le Lycée de Carquefou s'appellera bien "Honoré d'Estienne d'Orves":

Un grand merci à la Présidente de la Région des Pays de la Loire, Madame Christelle Morançais, pour avoir maintenu le nom d'Estienne d'Orves au Lycée de Carquefou.

Le Nom d'un héro, grand résistant fusillé en 1941 par le allemands, vaut bien celui d'un illustre chercheur, scientifique, écrivain ou intellectuel, qui ont pu faire avancer la science, mais qui n'ont pas donné leur vie, pour la liberté de notre pays.

Le choix de la Présidente de la Région des Pays de la Loire est un bon choix et nous pouvons nous en féliciter. Le Lycée de Carquefou portera les valeurs du don de soit pour la liberté de son pays.

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>
Facebook Twitter RSS Contact